Jenna Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jennifer Bellak, née en 1965, est une écrivaine américaine de romans d'amour paranormaux qui utilise le nom de plume de Jenna Black pour écrire des romans de fantasy urbaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jenna Black a fait paraître un roman sous son nom d'épouse, Jennifer Barlow et au moins deux nouvelles sous son nom de jeune fille.

Elle a été élevée à Philadelphie. Elle a obtenu son diplôme universitaire en anthropologie physique et en français à l’université de Duke. Elle espérait devenir primatologue, mais a fini par rédiger de la documentation technique. Son premier roman, Watchers in the Night, est sorti en 2006.

Elle est un membre éminent de la « Heart of Carolina Romance Writers ». Jenna est représentée par Miriam Kriss, agent à l’agence littéraire Irene Goodman.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Écrit de Jennifer Barlow[modifier | modifier le code]

  • (en) Hamlet Dreams, 2001

Écrits de Jenna Black[modifier | modifier le code]

Guardians of the Night[modifier | modifier le code]

  1. (en) Watchers in the Night, 2006
  2. (en) Secrets in the Shadows, 2007
  3. (en) Shadows on the Soul, 2007
  4. (en) Hungers of the Heart, 2008

Morgane Kingsley[modifier | modifier le code]

  1. Démon intérieur, Milady, 2009 ((en) Devil inside, 2007)
  2. Moindre Mal, Milady, 2009 ((en) The Devil you know, 2008)
  3. Confiance aveugle, Milady, 2010 ((en) The Devil's due, 2008)
  4. Faute avouée, Milady, 2010 ((en) Speak of the devil, 2009)
  5. Péchés capitaux, Milady, 2010 ((en) The devil's playground, 2010)

Fille d'Avalon[modifier | modifier le code]

  1. Derrière le voile, J'ai lu, 2013 ((en) Glimmerglass, 2010)
  2. La Chasse infernale, J'ai lu, 2013 ((en) Shadowspell, 2011)
  3. Envoûtant Murmure, J'ai lu, 2014 ((en) Sirensong, 2011)

Descendants[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dark Descendant, 2011
  2. (en) Deadly Descendant, 2012

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]