Jenlain (bière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jenlain ambrée.
Bouteilles de bières Jenlain (Blonde, Ambrée, Six)

La Jenlain est une bière fabriquée à Jenlain, une commune du Nord, en France. Elle a été créée en 1922 par la Brasserie Duyck[1].

À l'origine, la Jenlain est une bière ambrée[2]. Il existe aujourd'hui plusieurs variantes : Blonde[3], N°6[4], Or[5], Blonde d'Abbaye[6], Fraîche (anciennement Fraîche de l'Aunelle)[7], Blanche[8], bière de Printemps[9] et bière de Noël[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Jenlain Ambrée fut créée en 1922[2]. Elle a un taux d'alcool de 7,5 % du volume et est composée de plusieurs malts différents[2]. Elle se déguste idéalement entre 6 et 8 °C[2]. Elle a été brassée pour la première fois en 1920[réf. nécessaire].

Sa renommée est venue plus tard, dans les années 70-80 et a symbolisé la renaissance d'un savoir-faire des brasseurs du Nord. Elle est aussi connue pour être la bière 'officieuse' de la non moins célèbre braderie de Lille.

On doit cette bière à Félix Duyck, fils de brasseur flamand, prénommé Léon alors installé à Zeggers Cappel. Félix s'installa à Jenlain en lieu et place d'une brasserie qui disposait de matériel et d'un forage. L'histoire de la Jenlain débuta. Elle était d'abord consommée par les paysans locaux qui avaient besoin d'un réconfort après les journées passées aux champs.

Dans les années 60, un commerçant lillois a eu l' idée de la proposer à sa clientèle. Comme il était situé près des Faculté catholique, les étudiants et les yeye se l'approprièrent et se chargèrent de la faire connaître autour d'eux. Ce fut le début du succès. Aujourd'hui, c'est Raymond Duyck, quatrième génération, qui dirige la brasserie y produisant près de 100 000 hectolitres par an. Pour faire face à la concurrence des grands groupes, la production a été diversifiée et les exportations développées. Jenlain produit aujourd'hui 4 bières différentes et 2 saisonnières.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jeanlain - La gamme de la brasserie Duyck », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  2. a, b, c et d « Jenlain - Ambrée », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  3. « Jenlain - Blonde », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  4. « Jenlain - N°6 », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  5. « Jenlain - Or », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  6. « Jenlain - Blonde d'Abbaye », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  7. « LA BRASSERIE DUYCK MISE SUR LES BLONDES ! », touteslesbieres.fr,‎ 2005 (consulté le 23 novembre 2010)
  8. « Jenlain - Blonde », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  9. « Jenlain - Blonde », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)
  10. « Jenlain - Blonde », jenlain.fr (consulté le 23 novembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valérie Sauvage, « Jenlain : la bière qui garde son indépendance sans se faire mousser », La Saga des marques, t. 1,‎ mai 2012, p. 30-31.