Jeffrey Wigand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeffrey Wigand

alt=Description de l'image Jeffrey Wigand (178631094).jpg.
Naissance 17 décembre 1942
New York (États-Unis)

Dr. Jeffrey Wigand (né le 17 décembre 1942, à New York) est surtout connu comme dénonciateur des méfaits de l'industrie du tabac.

Ancien vice-président responsable de la recherche et du développement du fabricant de cigarettes américain Brown & Williamson Tobacco Corporation de Louisville (Kentucky).

Son histoire est le sujet du film Révélations (intitulé L'initié dans sa version québécoise) réalisé par Michael Mann, où le rôle de Wigand est joué par Russell Crowe.

Histoire d'un lanceur d'alerte[modifier | modifier le code]

Wigand a commencé à travailler pour Brown & Williamson en décembre 1988[1]. Suite à une série d'incidents que Wigand qualifie d'« accrochages » avec la direction de la compagnie, Wigand est licencié en mars 1993[2]. L'« ultime accrochage », la goutte qui a fait déborder le vase, concernait le refus de Brown & Williamson de retirer la coumarine comme additif au tabac pour pipe. Les autorités américaines avaient déjà contraint l'industrie du tabac à retirer cette substance de toutes les cigarettes dès le milieu des années 1980, puisqu'on avait prouvé qu'elle était hépatotoxique chez le chien[3] – et Wigand avait appris en 1992 que la coumarine était un « cancérigène spécifique des poumons chez les souris et les rats de laboratoire »[4]. Le contrat de Wigand avec la compagnie a donc été résilié, mais il y a eu des problèmes concernant la pleine application des clauses de résiliation, notamment en ce qui concerne le maintien de son traitement et de sa couverture médicale (l'une des filles de Wigand était « atteinte d'une maladie congénitale exigeant des soins médicaux intensifs »[5].)

Entretemps, Wigand recevait des demandes de renseignement pour une enquête civile du ministère de la Justice. La compagnie exerçait des pressions pour que Wigand signe un nouvel accord lui imposant un secret plus draconien que son premier contrat. Une série de circonstances amènent Wigand à s'associer avec Lowell Bergman, producteur de la série 60 Minutes du réseau de télévision CBS. Il finira en août 1995 par décider d'accorder une entrevue à cette émission. La diffusion de l'entrevue a été différée en attendant que Wigand puisse trouver « une représentation juridique compétente »[6] et assurer la sécurité de sa maison. Le texte de la transcription de l'entrevue a fait l'objet d'une fuite dans la presse new-yorkaise mais l'entrevue ne sera diffusée que le 4 février 1996[7]. Brown & Williamson poursuit Wigand de nouveau pour vol de secrets commerciaux et violation des clauses de confidentialité de son contrat[8]. Entretemps, Wigand témoigne devant le ministère de la Justice fédéral et est assigné dans un procès civil de l'État du Mississippi contre l'industrie du tabac.

Le procès intenté contre Wigand par Brown & Williamson a été abandonné dans le cadre de l'entente conclue en 1997 entre les procureurs généraux d'une quarantaine d'états américains et l'industrie du tabac.

À la suite du procès intenté à l'encontre de l'industrie du tabac, la condamnation est exemplaire et le montant des pénalités pécuniaires est un record dans les annales de la justice américaine. Ces pénalités s'élèvent à 246 milliards de dollars. Le témoignage de Jeffrey Wigand fut déterminant dans cette action.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Dubois, Le rideau de fumée : les méthodes secrètes de l'industrie du tabac, p. 10.
  2. ibid., p.16.
  3. ibid., p. 15.
  4. ibid., p. 16.
  5. ibid., p.13.
  6. ibid., p.21.
  7. Transcription de l'entrevue.
  8. Dubois, op.cit., p.22.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie indicative[modifier | modifier le code]

  • Gérard Dubois et Charles-Éric Dubois (préf. Jeffrey Wigand), Le rideau de fumée : les méthodes secrètes de l'industrie du tabac, Seuil,‎ 2003, 369 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]