Jeffrey Hopkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeffrey Hopkins (né en 1940) est un tibétologue américain de renom[1]. Il est professeur émérite d’études tibétaines et bouddhistes à l'Université de Virginie, où il a enseigné pendant plus de 30 ans depuis 1973[2]. Il est l’auteur de plus de vingt-cinq livres sur le bouddhisme tibétain, dont le très marquant Meditation on Emptiness[3], qui est paru en 1983, donnant une explication novatrice de la pensée Prasangika-Madyamika de la tradition Gelugpa. Entre 1979 et 1989, il fut l'interprète principal en anglais du dalaï-lama[4] et il a joué un rôle significatif dans le développement du mouvement du Tibet libre[5]. En 2006, il a publié sa traduction anglaise d'un travail majeur du lama Jonangpa, Dolpopa, sur la Nature de Bouddha et le Vide appelé Mountain Doctrine[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. see e.g. Changing Minds: Essays in Honor of Paul Jeffrey Hopkins, ed. Guy Newland, Snow Lion, 2001, ISBN 155939160X
  2. Three Decades and Eighteen PhDs: The Tibetan and Buddhist Studies Legacy of Jeffrey Hopkins at the University of Virginia by David Germano
  3. Jeffrey Hopkins, Meditation on Emptiness, Wisdom Publication, 1996, ISBN 0861711106, critically reviewed by Matthew Kapstein in Philosophy East and West, Vol. 36, No. 1 (Jan., 1986), pp. 68-71.
  4. Jeffrey Hopkins Bio at the Dalai Lama Foundation site.
  5. John Powers, The Free Tibet Movement: A Selective Narrative, Journal of Buddhist Ethics 7,2000
  6. Jeffrey Hopkins, Mountain Doctrine: Tibet's Fundamental Treatise on Other-Emptiness and the Buddha Matrix, Snow Lion, 2006

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Lati Rinpoché Elisabeth Napper, Jeffrey Hopkins, La mort, l’état intermédiaire et la renaissance dans le bouddhisme tibétain, Dharma Editions, 2001, (ISBN 2864870029)

Liens externes[modifier | modifier le code]