Jeanne de France (1435-1482)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne de France.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne de Valois.

Jeanne de France ou Jeanne de Valois (1435-1482) était la fille de Charles VII, roi de France, et de Marie d'Anjou.

Jean II, duc de Bourbon et sa femme Jeanne de France (représentation non réaliste du XVIIe siècle)

Elle épousa au Château de Plessis-lès-Tours le 23 décembre 1446[1] Jean II (1426-1488), duc de Bourbon et d'Auvergne. Ils n'eurent pas d'enfant.

Jeanne de France mourut dans le château de Moulins le samedi 4 mai[2] ou le jeudi 25 avril[3] 1482, et fut inhumée dans la basilique-cathédrale Notre-Dame de l'Annonciation de Moulins[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de Bourbon, par Nicolas-Louis Achaintre, p. 205-206
  2. Généralement, la date est placée le 4 mai 1482 (Archives nationales, X1A 1490, fol.95), publiée par Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI.
  3. Il existe une lettre de Louis XI datée le 29 avril 1482 à Belleville-sur-Saône (d'après Bulletin du Comité historique des monuments écrits de l'histoire de France : Histoire, sciences, lettres, tome III, p.244, Paris 1852) : "Monsr le general, j'ay sceu que ma sœur de Bourbon est alee de vie a trespas. ... Escript a Belleville, le penultieme jour d'avril. LOYS. BRICONNET." Par conséquent, Joseph Vaesen conclut que, selon l'article du Journal de Jean de Roye "En l'an mil IIIIc quatre vingts et deux, le jeudi [...] jour de may, environ l'heure de IIII a V heures de [...] tres noble, puissante, saincte et des bonnes vivans l'exemplaire, c'est assavoir ma tres redoubtee dame Madame Jehanne de France, femme et espouse de Monsr Jehan, duc de Bourbonnois et d'Auvergne, expira et rendit l'ame a Dieu en son chasteau de Molins ...", il s'agit du jeudi 25 avril (Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI, tome IX, p.213-214, Librairie Renouard, Paris 1905)
  4. Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI, tome IX, p.213, note n°1, Librairie Renouard, Paris 1905, d'après Journal de Jean de Roye, tome II, p.112