Jeanne d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeanne d'Autriche, par Giuseppe Arcimboldo, 1562-1565, 34 x 26 cm, Vienne, Kunthistorisches museum.

Jeanne d'Autriche (Prague, 24 janvier 1547Florence, 10 avril 1578 (à 31 ans) est la cadette des filles de Ferdinand Ier, empereur du Saint-Empire romain germanique et d'Anne de Bohème et de Hongrie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant été mariée par procuration à François Ier de Médicis, grand-duc de Toscane, elle rejoint son mari le 18 décembre 1565 à Florence. Rapidement délaissée par son mari, elle est avant même son arrivée en Toscane impopulaire auprès du peuple florentin parce qu'elle est la fille de l'empereur.

Son beau-père, plus aimable avec elle, fait décorer à son intention la cour du Palazzo Vecchio par des tympans peints d'illustrations des villes autrichiennes, par des élèves de Vasari, et la fontaine de Verrocchio.

En douze ans de mariage, elle donne à son mari huit enfants, d'abord 6 filles avant de donner naissance à 1 garçon qui mourra d'une encéphalite à l'âge de 4 ans. Le huitième enfant meurt à la naissance, le couple n'aura pas donc pas d'héritier direct. Parmi leurs filles, on compte Marie de Médicis, future reine de France, femme d'Henri IV de France et mère de Louis XIII.

Le 10 avril 1578, âgée de 31 ans, elle meurt en couches à Florence, ce qui permet à François Ier d'épouser sa maîtresse Bianca Cappello.

Enfants[modifier | modifier le code]

  • Eléonore (1567-1611)
  • Romola (1568-1568)
  • Anna (1569-1584)
  • Isabella (1571-1572)
  • Lucrezia (1572-1574)
  • Marie de Médicis (1573-1642)
  • mort-né (1575)
  • Filippo (1577-1582)