Jeanne au bûcher (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne d'Arc (homonymie) et Bucher.

Jeanne au bûcher (Giovanna d'Arco al rogo) est un film italien réalisé par Roberto Rossellini en 1954.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeanne d'Arc rencontre, après sa mort, Frère Dominique et lui demande de conter sa vie terrestre qui défile alors devant elle...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Au moment d'une diffusion télévisée, Marine Landrot écrivait dans Télérama :

« Roberto Rossellini découvre cet oratorio de Paul Claudel et Arthur Honegger de façon uniquement sonore, en écoutant un disque, sans pouvoir prendre connaissance des nombreuses indications de mise en scène que l'écrivain a soigneusement données. Avant de tourner le film, il monte son spectacle à Naples, puis à Paris, à la manière d'un opéra spectaculaire et bouillonnant, au grand dam de Paul Claudel qui assiste aux répétitions, appuyé à sa canne, la mine déconfite... pour écrire plus tard, dans ses Mémoires : "Rossellini avait raison". Le résultat est bouleversant. Aux antipodes de sa composition chevaleresque d'Hollywood (Ingrid Bergman joua le rôle quatre fois !), l'épouse du cinéaste parvient à tempérer ses instincts démonstratifs, pour atteindre une impressionnante sobriété. Autour d'elle explosent trucages façon Méliès et clins d'œil humoristiques inattendus de la part du maître du néoréalisme. Une œuvre à redécouvrir, en appliquant le précepte de François Truffaut qui écrivait dans Arts : "Il faut, pour aimer le film de Rossellini, retrouver l'innocence d'un spectateur qui verrait le film pour la première fois". »

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Jeanne au bûcher (film) sur l’Internet Movie Database