Jeanne Sully

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sully.

Jeanne Sully

Description de cette image, également commentée ci-après

Jeanne Sully, 394e sociétaire de la Comédie-Française

Nom de naissance Jeanne, Marie, Régine, Simone Champs
Naissance 15 avril 1905
Paris 5e, (Île-de-France)
Drapeau de la France France
Décès 28 juin 1995
Meaux, (Seine-et-Marne)
Drapeau de la France France
Activité principale Actrice
de Théâtre
de Cinéma
Style Classique
Comédie, Tragédie
Activités annexes Conférencière
Lieux d'activité Paris, Comédie-Française
Orange, Théâtre antique
Collaborations Paul Fort
Raymond Duncan
Emile Bernard
Gino Severini
Formation Conservatoire de Paris
Conjoint Aimé Clariond
Famille Mounet-Sully (Père)
Jeanne Rémy (Mère)
Paul Mounet (Oncle)
Distinctions honorifiques Légion d'honneur
Site internet mounetsully.com

Jeanne Sully, nom de scène de Jeanne Marie Régine Simone Champs, est une actrice française, née le 15 avril 1905 à Paris et morte le 28 juin 1995 à Meaux (Seine-et-Marne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Raphaël Duflos au Conservatoire de Paris, elle obtient un second prix de comédie en 1924 puis un premier prix de tragédie en 1925. Elle fait ses débuts la même année à la Comédie-Française dans Britannicus (rôle de Junie). Elle interprète entre autres Le Cid (Chimène) de Pierre Corneille, Andromaque (Hermione), Phèdre (Aricie) et Bérénice de Jean Racine, Ruy Blas de Victor Hugo (la Reine), On ne badine pas avec l’amour d'Alfred de Musset (Camille), Le Malade imaginaire (Angélique) et L'École des maris de Molière (Léonor), Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand(Roxanne), Le Gendre de M. Poirier d'Émile Augier et Jules Sandeau (Antoinette), Le Mariage de Figaro de Beaumarchais (Chérubin), La Nuit des rois de Shakespeare (Viola), mais aussi les œuvres modernes comme Le Soulier de satin de Paul Claudel (doña Isabel) ou La Reine morte d'Henri de Montherlant (Inès de Castro).

En 1936, elle fait la connaissance du comédien Aimé Clariond qui vient d’entrer à la Comédie-Française et avec qui elle entretiendra une relation de 1937 à 1941.

Nommée 394e sociétaire en 1937[1], elle prend sa retraite en 1946 mais continue à se produire en tournée ou à donner des conférences tant en France qu'à l’étranger[2].

Elle est morte en 1995 à la maison de retraite des comédiens de Couilly-Pont-aux-Dames (Seine-et-Marne)[3]

Fille des comédiens Jeanne Rémy et Mounet-Sully, elle est la nièce de Paul Mounet, ces deux derniers sociétaires de la Comédie-Française.

En octobre 2013, son petit-fils a fait ses débuts au cinéma sous le nom de Frédérick Sully en interprétant le rôle d'un commissaire de police dans le film 24 jours réalisé par Alexandre Arcady.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base documentaire La Grange sur le site de la Comédie-Française
  2. Comédie-Française, revue mensuelle nos 129-130, mai-juin 1984.
  3. « Mort de la comédienne Jeanne Sully », Libération, 4 juillet 1995
  4. Gaston Roudès, Oedipe-roi, 1912 sur le site Ciné-Ressources de la Cinémathèque française
  5. Frédérick Sully, Une Soirée à la Comédie-Française, 1934 sur le site des frères Mounet

Liens externes[modifier | modifier le code]