Jeanne Loriod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeanne Loriod, née à Houilles le 13 juillet 1928 et décédée le 3 août 2001 à Juan-les-Pins, est une ondiste[1]de renommée internationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeanne Loriod étudie le piano avec Lazare Lévy et les ondes Martenot au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et commence très tôt une brillante carrière de soliste. Née l'année même de l'invention de l'instrument par Maurice Martenot, c'est avec son créateur qu'elle l'étudie, devenant rapidement, grâce à son talent, son interprète de prédilection. Olivier Messiaen (qui devait plus tard épouser sa sœur, la pianiste Yvonne Loriod), Honegger, Milhaud, Landowski et Jolivet sont des personnalités qui reconnaissent son talent. En 1950, elle fonde le quatuor, puis le sextuor d'Ondes Martenot, et en 1974, le Sextuor d'ondes Jeanne Loriod. À partir de 1970, elle enseigne au Conservatoire de Paris, succédant à Maurice Martenot. Elle est aussi professeur au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés, professeur à la Schola Cantorum de Paris et professeur de Musique de Chambre à la Fondation Koussevitsky. Elle a obtenu douze fois le Grand Prix du Disque.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Dictionnaire de la musique française, Marc Vignal, Ed. Larousse, nouv.édit.,1988

  1. c'est-à-dire une joueuse d'un instrument à clavier appelé ondes Martenot