Jean de Saint-Facond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Jean.

Jean de Saint-Facond, (° vers 1430 - †1479), dit aussi Jean de Sahagún, de son nom complet Jean Gonzalez de Castrillo Martinez de Sahagun y Cea, était un prêtre espagnol, théologien, prieur d'un couvent d'Augustins. C'est un saint catholique fêté le 12 juin[1].

Mosaïque de l'église Santa Maria del Populo à Séville

Vie[modifier | modifier le code]

Jean de Saint-Facond naquit aux environs de 1430 à Sahagún[2], dans la Province de León, en Espagne.

Issu d'une famille noble, ses parents, demeurés sans enfant, avaient multiplié les prières avant sa naissance. Jean fit son éducation à l'abbaye Saint-Facond-et-Saint-Benoît de Sahagún, et se destinait à la prêtrise.

Pourvu par son père de bénéfices ecclésiastiques, il les refusa, estimant qu'il n'avait pas à bénéficier de privilèges dus uniquement à sa naissance.

Il entra au service de l’évêque de Burgos, Alphonse de Carthage, qui l’ordonnera prêtre ultérieurement. Afin de compléter sa formation théologique, il intégra l'université de Salamanque, tout en continuant son action de prédication.

Tombé gravement malade et devant subir une difficile intervention, il fit le vœu de rejoindre le couvent des Augustins, s'il survivait. C'est ainsi qu'il entra dans l'Ordre des Augustins de Salamanque en 1463, dont il fut prieur de 1471 à 1473 et de 1477 à 1479. Il y fut remarqué par son mode de vie tout de rigueur et d'ascèse, et par ses qualités de prédicateur.

Par ailleurs, il sut apaiser d'importantes tensions qui agitaient des factions nobles rivales dans la ville de Salamanque.

Il mourut le 11 juin 1479[3]. De nombreux miracles lui furent attribués avant et après sa mort.

Chapelle de Jean de Saint Facond dans la cathédrale de Burgos

Canonisation - vénération[modifier | modifier le code]

  • Jean de Saint-Facond fut canonisé en 1690 par le Pape Alexandre VIII.
  • Il est le patron de la Ville et du diocèse de Salamanque. Sa dépouille y est conservée dans la nouvelle cathédrale.
  • Sa fête a été fixée au 12 juin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Vie de st Jean Gonçalez de Sahagun, ou de saint Facond, religieux de l'Ordre de Saint-Augustin - Robine Nicolas - Édition : Pierre Auboüyn - 1692

"La vie de saint Iean Facond de l'ordre de saint Augustin patron de la ville de Salamanque canonizé par N.S.P le pape Alexandre VIII" recueillie par le P.Honoré Paget docteur de Paris religieux du même ordre de la province de Provence. À Avignon, chez Pierre, et Franc Sebast. Offray - 1691

Sources[modifier | modifier le code]

  • Vie des Saints pour tous les jours de l'année - Abbé L. Jaud - Tours - Mame - 1950.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lire notamment l'abbé L. Jaud, "Vies des saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour", Tours, Maison Alfred Mama et Fils, s.d.,p. 171 (grand in-8°).
  2. ce nom de Sahagún vient de l’abbaye bénédictine, dont le patron était saint Facond, un martyr espagnol du début du christianisme, mort en 300.
  3. il a été dit qu'ayant stigmatisé la mauvaise conduite d'une femme de haute noblesse, celle-ci lui fit apporter une soupe empoisonnée (source abbé Jaud)