Jean de Rochechouart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean de Rochechouart
Biographie
Naissance c.1330
Décès 13 décembre 1398
à Villeneuve-les-Avignon
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
23 janvier 1394 par le
pape Clément VII
Titre cardinalice Cardinal-évêque d'Ostie et Velletri
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque de Couserans
Évêque de Saint-Pons-de-Thomières
Archevêque de Bourges
Archevêque d'Arles

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Blason-Rochechouart.svg

Jean de Rochechouart[1] (?? - † 1398) fut évêque de Saint-Pons (1361-1386), archevêque de Bourges (1386-1390) puis archevêque d'Arles (1390-1398), cardinal-évêque d'Ostie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bourges, Jean de Rochechouart descend de la famille des vicomtes de Limoges. Il était le fils de Jean de Rochechouart, vicomte de Limoges, et de Jeanne de Sully[2].

Carrière ecclésiastique[modifier | modifier le code]

Il commença sa carrière ecclésiastique en tant qu'archidiacre d'Hannonie, dans le diocèse de Cambrai. D'abord, évêque de Couserans, le 28 novembre 1358, il fut ensuite nommé évêque de Saint-Pons le 29 janvier 1361, succédant à Pierre de Canillac[2].

Pendant plus de vingt ans, il va résider à Saint-Pons même et défendre les intérêts de son diocèse. En 1368, il obtient ainsi du pape une condamnation des usurpations faites par l'archevêque de Narbonne. En avril 1374, il assiste au concile provincial de Narbonne[3].

Le 30 mai 1382, il devint archevêque de Bourges puis en le 17 octobre 1390 archevêque d'Arles[2].

Cardinalat[modifier | modifier le code]

Il fut nommé cardinal par Clément VII en 1390, puis cardinal-évêque d'Ostie et Veletri lors d'un consistoire en 1392[2].

Peu après avoir testé, il décéda le 13 décembre 1398 à Villeneuve-les-Avignon[4].

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Papon - Histoire générale de Provence, page 314 ; consultée le 28 novembre 2008, ici