Jean de Rila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Jean de Rila.

Saint Jean de Rila (en bulgare Иван Рилски) (+ 946) était un moine, fondateur du monastère de Rila et protecteur de la Bulgarie. Fête principale le 19 octobre et fête secondaire le 18 août.

Le futur Jean de Rila est né dans une famille pieuse près de Sofia. Très jeune, il se montre attiré par la vie angélique vers laquelle il entraîne son jeune neveu Luc ce qui déclenche la fureur du père du jeune garçon.

Cherchant un lieu propice à la prière, il se retire dans des lieux toujours plus isolés jusqu'à parvenir dans la haute montagne de Rila au Sud-Ouest de la Bulgarie actuelle. Même là, il est persécuté par des brigands.

Le roi Pierre Ier de Bulgarie (927-968) entend parler de son ascèse et cherche à le prendre sous sa protection. Mais le saint ne voulut pas quitter sa grotte en Rila. Ce n'est qu'à la fin de sa vie que, par compassion pour les nombreux disciples qui s'étaient rassemblés autour de lui, il construisit les premiers édifices d'un monastère.

Le monastère de Rila est aujourd'hui le plus haut lieu de l'Église et de la culture bulgares.

L'Église célèbre sa mémoire le 19 octobre. C'est par erreur qu'on la situe parfois le 1er novembre : cette erreur provient du fait que les communautés orthodoxes qui utilisent le calendrier julien voient leur 19 octobre tomber, pour l'instant, le 1er novembre grégorien.

Il est représenté sur les pièces d'un Lev.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Rylsk, ville de Russie nommée d'après saint Jean de Rila

Sur les autres projets Wikimedia :