Jean de Médicis (1543-1562)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean de Médicis.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Médicis.
Jean de Médicis
Giovanni di Cosimo I de' Medici
Image illustrative de l'article Jean de Médicis (1543-1562)
Biographie
Naissance 29 septembre 1543
Florence Coat of arms of the House of de' Medici.png Duché de Florence
Décès 20 novembre 1562
Livourne Coat of arms of the House of de' Medici.png Duché de Florence
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
31 janvier 1560
par le pape Pie IV
Titre cardinalice Cardinal-diacre
de S. Maria in Domnica
Évêque de l’Église catholique
Administrateur apostolique de Pise

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Coat of arms of Medici.svg

Jean de Médicis (en italien : Giovanni di Cosimo I de' Medici) (né le 29 septembre 1543 à Florence et mort le 20 novembre 1562 à Livourne) était un cardinal italien, archevêque de Pise, membre de la puissante famille de Médicis.

Jean de Médicis est le frère du cardinal Ferdinando de' Medici (1563). Les autres cardinaux de la famille de Médicis furent : Giovanni de' Medici (1489), futur pape Leon X, Giulio de' Medici (1513), futur pape Clément VII, Luigi de' Rossi (1517), Ippolito de' Medici (1529), Carlo de' Medici (1615), Giovan Carlo de' Medici (1644), Leopoldo de' Medici (1667) et Francesco Maria de' Medici (1686)

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni de' Medici était le second fils du duc de Florence et futur Grand-duc de Toscane Cosme Ier et d'Éléonore de Tolède (1522–1562), la fille du vice-roi espagnol du Royaume de Naples Don Pedro Alvarez de Tolède.

Il est destiné à une carrière ecclésiastique, comme c'est habituellement le cas pour les cadets des familles puissantes, tandis que son frère aîné François reçoit une éducatioin pour la politique et l'art militaire.

Sa carrière est fulgurante puisqu'il est créé cardinal par le pape Pie IV lors du consistoire du 31 janvier 1560, alors qu'il n'a que dix-sept ans, est immédiatement nommé administrateur de l'archidiocèse de Pise

Probablement déjà atteint de la tuberculose, Giovanni de' Medici meurt prématurément à 19 ans le 20 novembre 1562 à cause de la malaria, contractée sur la côte entre Pise et Livourne, en même temps que sa mère et son frère Garzia, qui sont également morts pour la même raison à quelques jours de distance. Un sort similaire était arrivé à sa sœur aînée, Maria.

De lui restent deux célèbres portraits peints par Agnolo di Cosimo di Mariano, dit Il Bronzino, l'un alors qu'il était encore enfant, avec un moineau dans la main, l'autre à côté de sa mère Éléonore.

Son frère Ferdinando a été à son tour créé cardinal en 1562, à l'âge de 14 ans, avant de devenir Grand-duc de Toscane, succédant à son frère aîné François Ier de Médicis, en 1587 à l'âge de 38 ans.

Son père, Cosme Ier eut un autre fils cinq ans après la mort de Giovanni, en 1567 et décida de l'appeler avec le même prénom. En raison des activités en Espagne de celui-ci, on se réfère à lui comme Don Giovanni de' Medici.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]