Jean de Castro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean de Castro né vers 1540, probablement à Liège, mort après 1600, probablement à Cologne, était un compositeur de l'école franco-flamande et maître de chapelle belge.

Jean de Castro a travaillé d'abord à Anvers, auprès de Pierre Phalèse. Il prend refuge pour des raisons religieuses à Lyon en 1560, mais retourne en 1568 à Anvers. Après 1580, il devint maître de chapelle du prince souverain Jean-Guillaume de Clèves, duc de Clèves, de Berg et de Juliers, comte de la Marck et de Ravensberg, qui résida en ce temps à Düsseldorf, à partir de 1590 Castro remplit une charge à Cologne. La musique de Castro est influencée par le style italien de son époque.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Documentés par François-Joseph Fétis[1].

  • Madrigalia et Cantiones, Anvers, 1569
  • Sept livres de chansons, Paris et Louvain, 1570 et 1576; Anvers 1582 et 1597
  • Flores cantionum 3 vocum, Louvain, 1574 et 1575;
  • Livre de mélanges contenant un recueil de chansons à quatre parties, Anvers, 1575,
  • La fleur des chansons à trois parties, contenant un recueil produit de la divine musique, Louvain, 1575; Anvers, 1582 et 1591
  • Chansons, odes et sonnets de Pierre de Ronsard, à quatre et sept parties, Louvain, 1577
  • Livre de chansons composé à trois parties, Paris, 1580
  • Livre de chansons à cinq parties, convenable tant à la voix, comme à toute sorte d'instrumens, avec une pastorelle en forme de dialogue, Anvers, 1586
  • Cantiones sacrés, à cinq, six et huit voix. Douai, 1588
  • Rose fresche, Madrigali a 3 voci, Venise, 1591
  • Recueil de chansons à trois parties, Anvers, 1591
  • 6 Sonetti, Anvers, 1592
  • Cantiones sacrus, quos Muletas nominant, quinque vocum, Francfort, 1591
  • Sonnets avec une chanson à neuf parties, Anvers, 1592
  • Odes III, contenant chacune d'elles douze parties, l'une suivant l'autre, tout mis en musique à quatre voix, Douai, 1592
  • Sonetti, Douai, 1593
  • Bicinia sacra, Cologne, 1593
  • Quintines, Sextines, sonnets à cinq parties, Cologne, 1594
  • Harmonie délectable, contenant aucunes dances et chansons à quatre parties, Anvers, 1594
  • Chant musical, mis en musique à cinq parties, Cologne, 1597
  • Missa tres, Cologne, 1599
  • Sonnets du Seigneur Pierre de la Mechinière, mis en musique à trois parties, Douai, 1600

Source[modifier | modifier le code]

  1. François-Joseph Fétis: Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique