Jean de Brunhoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunhoff.
Jean de Brunoff.
« Mariage et couronnement du roi Babar et de la reine Céleste », aquarelle extraite d'Histoire de Babar, le petit éléphant (1931).

Jean de Brunhoff (né le 9 décembre 1899 à Paris – mort le 16 octobre 1937 à Montana, Suisse) est un auteur-illustrateur français créateur de Babar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tombe de Jean de Brunhoff au Père-Lachaise à Paris

Jean de Brunhoff est mondialement connu pour sa création du personnage de Babar, dont le premier titre parut aux éditions du Jardin des modes en 1931.

Il est mobilisé en 1917, mais ne montera jamais au front. Démobilisé en 1921, il étudie à l'Académie de la Grande Chaumière, notamment dans l'atelier d'Othon Friesz, où il côtoie nombre d'artistes. .

Fils d'un éditeur d'art, Maurice de Brunhoff et de Marguerite Meyer-Warnod, Jean de Brunhoff se destine à la peinture, contrairement à sa sœur Cosette et son frère Michel qui s'orientent vers l'édition et la mode[1].

En 1924, il épouse la pianiste Cécile Sabouraud, fille d'un médecin et sœur du peintre Émile Sabouraud, avec laquelle il aura trois enfants. Cécile aimait conter des histoires à ses fils, notamment celle d'un petit éléphant poursuivi par des chasseurs et se réfugiant en ville. Ainsi naquit l'ébauche de ce qui deviendra un héros de contes pour enfants. Jean, devant l'engouement de ses fils, donne vie à Babar.

Jean de Brunhoff meurt d'une tuberculose osseuse foudroyante en 1937. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris. À sa mort, son frère Michel alors à Vogue Paris, supervisa la publication des deux dernières histoires de Babar écrites par Jean : Babar en famille ainsi que Babar et le père Noël. Ces deux ouvrages avaient été dessinés en noir et blanc pour le journal britannique The Daily Sketch. Il sera également publié dans les numéros de décembre du magazine de mode Harper's Bazaar[2].

Il fut un hôte assidu de Sainte-Maxime (Var) où se situe le départ en montgolfière du Voyage de Babar. Les pages 4 et 5 représentent une des plages de Sainte-Maxime. Cette plage s'appelle d'ailleurs aujourd'hui « La Plage des Éléphants ».

Généalogie[modifier | modifier le code]

Ses fils[modifier | modifier le code]

Frères et sœurs[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Les origines de Babar[modifier | modifier le code]

Cécile Sabouraud « inventa » le personnage et les aventures d’un petit éléphant intrépide et bien élevé, un soir d’été 1930 dans la maison familiale de Chessy pour consoler les deux petits Laurent et Mathieu ; son mari, Jean de Brunhoff, s’inspira de cette histoire pour créer Babar, dont le premier album fut publié dès 1931.

Jean de Brunhoff au pays de Babar[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Babar, Hachette (albums publiés de son vivant)
  1. Histoire de Babar, le petit éléphant, Editions du Jardin des modes, décembre 1931
  2. Le Voyage de Babar, Editions du Jardin des modes, octobre 1932
  3. Le Roi Babar, Editions du Jardin des modes, décembre 1933
  4. A.B.C. de Babar, Editions du Jardin des modes, décembre 1934
  5. Les Vacances de Zéphir, Hachette décembre 1936
Babar, Hachette (albums posthumes mis en couleur par son fils Laurent de Brunhoff)
  1. Babar en famille, Hachette, avril 1938
  2. Babar et le Père Noël, Hachette décembre 1941

Hommages[modifier | modifier le code]

  • La cour des JE de l'École alsacienne est nommé « cour Babar » en l'honneur du dessinateur qui y étudia.
  • La statue de Cornélius, le précepteur de Babar, sied à l'entrée du groupe scolaire Cornélius de la commune de Chessy.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De mémoire de Babar de Paul Fournel, préfacé par Maurice Sendak. Coédition Centre de promotion du livre de la jeunesse de la Seine-Saint-Denis et Hachette Jeunesse. Ouvrage édité en décembre 1997 dans le cadre du Festival du Livre de la Jeunesse de Montreuil (93).
  • Nicholas Fox Weber L'Art de Babar : l'œuvre de Jean et Laurent de Brunhoff, Nathan Image, 1989, (ISBN 2-09-240-037-1)
  • Dorothée Charles, "Les Histoires de Babar" (Paris: Les Arts Décoratifs/ Bibliothèque nationale de France, 2011) ISBN 978-2-916914-29-9
  • Christine Nelson, "Drawing Babar: Early Drafts and Watercolors" (New York: The Morgan Library and Museum, 2008) ISBN 978-0-87598-151-2

À voir[modifier | modifier le code]

  • Le jardin des Gogottes, jardin public situé à Guyancourt dans les Yvelines. Le jardin est organisé autour des sculptures de quatre Gogottes inspirées par l'album Les Vacances de Zéphir. Le jardin est l'œuvre du sculpteur Philolaos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Note : Sa sœur, mariée plus tard à Lucien Vogel, sera la première rédactrice en chef du magazine Vogue France à sa création en 1920, et son frère Michel occupera le même poste quelques décennies plus tard après avoir participé à la Gazette du Bon Ton.
  2. (en) Calvin Tomkins, « The world of Carmel Snow », The New Yorker,‎ 7 novembre 1994, p. 148 à 158 (ISSN 0028-792X, lire en ligne)