Jean de Beaumetz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaumetz (homonymie).

Jean de Beaumetz, né à une date inconnue (vers 1335 ?) à Beaumetz-les-Loges, mort en 1396 à Dijon, est un peintre français du XIVe siècle, qui a travaillé pour le Duc de Bourgogne, Philippe le Hardi.

Vie[modifier | modifier le code]

Peintures murales de la garde-robe de Marguerite de Bavière, château de Germolles, réalisées par Jean de Beaumetz et son atelier, à partir de 1389

Il est actif à Paris et Valenciennes, puis devient le peintre du duc de Bourgogne (vers 1376), succédant à Jean d'Arbois. Il travaille au palais ducal et à la Sainte-Chapelle de Dijon, avant de se voir confier la direction de l'atelier de peinture sur le prestigieux chantier de la chartreuse de Champmol[1]. Sur une commande du duc de Bourgogne datée de 1386, il réalise plusieurs retables destinés à l'église et une série de panneaux sur bois à la tempera qui devaient servir à la décoration des vingt-six cellules du grand cloître[2]. De cette série ne restent que deux panneaux conservés au musée de Dijon, attribués parfois au peintre[2], parfois à des membres de son atelier[3].

Avec l'architecte Drouet de Dammartin et le sculpteur Claus Sluter, également impliqués dans la construction de la chartreuse, il participe à la décoration d'autres bâtiments ducaux : les châteaux de Germolles, Rouvres et d'Argilly.

À sa mort, en 1396, il est remplacé dans ses fonctions par Jean Malouel[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Christ en croix, Jean de Beaumetz (1390-95), musée de Cleveland

Peinture au « lyrisme délicat », exemple de l' « art aristocratique » de son époque[2], l'œuvre de Beaumetz témoigne à la fois de la splendeur du mécénat bourguignon et du degré de sophistication atteint par la peinture du nord de l'Europe au XIVe siècle.

  • Christ en croix avec un chartreux en prière (entre 1390 et 1395), musée de Cleveland, Ohio.
  • Christ en croix avec un chartreux en prière (entre 1389 et 1395), musée du Louvre, Paris

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Cultural Landscape of Burgundy — elsewhereonline.com.au
  2. a, b, c et d « Princes mécènes » Maïna Masson, Conservateur du patrimoine, page consultée le 25/04/2008
  3. La Tribune de l'art Didier Rykner : Exposition L'art à la cour de Bourgogne (2004), page consultée le 25/04/2008

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]