Jean Vignaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vignaud.
Abélard et Héloïse surpris par Fulbert (1819), Joslyn Art Museum, Omaha, Nebraska.

Jean Vignaud, né à Beaucaire (Gard) en 1775 et mort à Nîmes le , est un peintre d’histoire et un portraitiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Vignaud est l'élève de Jacques-Louis David.

Il est directeur de l’École de dessin de Nîmes.

Il expose un grand nombre de portraits tous les ans de 1808 à 1824. Ses tableaux les plus notables exposés au Salon sont : la Mort de Lesueur, peintre, (1812), le Christ apparaissant à la Madeleine sous l’habit d’un jardinier (1817)[1], la Fille de Jaïre (1819), Amphion apprend de Mercure à jouer de la lyre, la Fuite en Égypte (1824).

Vignaud obtient deux médailles, en 1812 et en 1817.

Son frère aîné, le peintre Antoine Vignaud, né en 1773 à Beaucaire, dont la notoriété est restée locale, a peint un retable dans la chapelle du Sacré-Cœur de l'église saint-Paul.

Source[modifier | modifier le code]

  • Charles Gabet, Dictionnaire des artistes de l’école française, au XIXe siècle, Vergne, 1831, p. 691.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tableau commandé pour la cathédrale de Nîmes.

Liens externes[modifier | modifier le code]