Jean Sennep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Sennep

Nom de naissance Jean-Jacques Charles Pennès
Alias
Sennep
Naissance 3 juin 1894
Paris Drapeau de la France France
Décès 9 juillet 1982 (à 88 ans)
Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)
Nationalité française
Profession

Jean-Jacques Charles Pennès, dit Jean Sennep ou Jehan Sennep, né à Paris le 3 juin 1894[1] et mort à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le 9 juillet 1982, est un dessinateur de presse et caricaturiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est considéré comme un des plus grands illustrateurs de la presse française. Homme de droite[2] ayant toujours clairement affiché son anti-communisme dans ses dessins, il a collaboré à de nombreux journaux, dont Candide, Aux Écoutes, et Le Figaro. Il a illustré plusieurs pamphlets anti-républicains de Léon Daudet (de l'Action française) au début des années 1930. Les caricatures de Léon Blum qu'il dessine à cette époque sont particulièrement connues[2]. Cependant, lorsque Cabrol, dessinateur communiste, est attaqué par Hitler en raison d'une caricature parue dans un journal luxembourgeois, il soutient son confrère. En 1941, il se rallie à De Gaulle. Il a influencé beaucoup de caricaturistes, notamment Jean Effel et Jacques Faizant. Il participe brièvement au Canard enchaîné à la Libération. Jusqu'à son départ en retraite, en 1967, il est le dessinateur attitré du Figaro. Pendant plusieurs années et au moins jusqu'à la fin des années 1970, l'hebdomadaire Point de Vue - Images du Monde publie dans chaque numéro une caricature de Sennep.

Son style de caricature est très scholastique : précieux, au trait élégant, les caractéristiques des personnages sont exagérées à l'extrême ; les gros sont énormes, les maigres sont filiformes et les personnages (majoritairement des politiques) ont souvent des difformités qui rappellent leur fonction ou un fait d'actualité qui les touche. Aussi n'hésite-t-il pas, par exemple, à transformer en champignon nucléaire Jean-Jacques Servan-Schreiber pour se moquer de son combat contre les essais nucléaires français dans les années 1970.

Il est évoqué dans le 221e des 480 souvenirs cités par Georges Perec, dans son texte Je me souviens.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Cartel et Cie, caricatures inédites. Bossard, 1926
  • La Fontaine, Jean de, 20 fables illustrées par Jehan Sennep. Librairie de France, 1927. (Ouvrage de caricature politique)
  • Aux Grand Hommes ... Sennep reconnaissant. Album historique. Bossard 1927.
  • A L'Abattoir les Cartellistes !!... Album souvenir des élections de 1928. Bossard, 1928
  • Au bout du Quai. Grand Album de caricatures, cours abrégé d'histoire parlementaire. P. Bossard, 1929
  • Termites Parlementaires. Éditions du Capitole, 1930
  • Le Nain De Lorraine, Raymond Poincaré. Éditions du Capitole, 1930
  • Le Palais de Police. Éditions du Capitole, Paris, 1931
  • Le Milieu. Préface de René Benjamin. Floury, 1934
  • Le Rire Livre de Comptes de Stavisky. 1934.
  • Pierre, Édouard et Léon. (Pierre Laval, Édouard Herriot et Léon Blum). Album du nouveau cri, 1936
  • Vichy. Monte Carlo, 1943
  • Sennep. Coll. « Les Grands Humoristes » N 4. Préface de Léo Larguier. Monté Carlo, Art et Livre 1943
  • Album Monte-Carlo, Éditions du Livre, 1943.
  • La guerre en chemise noire. Paris et Toulouse, Chantal, 1945
  • Dans L'Honneur Et La Dignité, Souvenirs De Vichy. Franc-Tireur, 1945
  • Départ à zéro (la naissance de la IVe République). Bordas, 1947
  • De Vincent à René. Paris, Robert Laffont, 1954

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 5/1451/1894, avec mention marginale du décès (consulté le 22 novembre 2012)
  2. a et b http://wodka.over-blog.com/article-2738784.html