Jean Pomagalski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Pomagalski (né en 1905 à Cracovie et mort en 1969) est un ingénieur-mécanicien français d'origine polonaise qui fut un pionnier dans le développement des remontées mécaniques pour les skieurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Attache à douille de téléski débrayable, inventée par Jean Pomagalski en 1944.

S'inspirant d'un remonte-pente installé par Charles Rossat au col de Porte en 1934, il entrevoit le potentiel du système et construit, de l'été 1935 à février 1936, avec deux amis, un premier téléski à perches artisanal à l'Alpe d'Huez[1] sur les pentes de l'Éclose. Il s'applique à perfectionner la technique et pense à rendre les perches débrayables pour leur permettre d'être stockées en gare et mises à la disposition à la demande.

Après plusieurs tentatives de développement d'attaches découplables qui ne donnent pas les résultats escomptés, il imagine en 1944 le système d'attache à douille[2]. L'invention est installée pour la première fois par son employé, Pierre Montaz, sur le téléski du Lac Blanc à l'Alpe d'Huez, puis est perfectionnée en 1946 par un entaillage de la douille destiné à parer tout glissement de la perche sur le câble[2]. Les téléskis à perches débrayables fonctionnent, encore aujourd'hui suivant ce principe d'attache.

En 1958, Jean Pomagalski se lance sur le marché du télésiège et, suivant une commande de James Couttet, livre un premier exemplaire en 1960 à Chamonix-Mont-Blanc : le télésiège du Glacier des Bossons[3]. En 1965, il lance des premières études pour la réalisation d'un « produit télécabine ». Cela aboutit à la commercialisation des télécabines automatiques SP4 à pince S. La forme ovoïde des véhicules qui équipent ces appareils fait que le grand public les surnomme rapidement «les œufs »[4].

Avec le développement du ski et les constantes améliorations des matériels (télésièges, télécabines), la société Poma, qu'il a créée, est devenue un des leaders mondiaux du secteur du transport par câble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1943 - 1945 : élaboration d'une thèse d'urbanisme ... Sur le site sdx.rhonealpes.fr
  2. a et b Pierre Montaz, Les pionniers du téléski, compte d'auteur,‎ 2006, p. 24 à 27
  3. « TSF2 du Glacier des Bossons - Vallée de Chamonix - Chamonix-Mont-Blanc », sur Remontees-mecaniques.net (consulté le 23 octobre 2012)
  4. « La télécabine automatique Poma SP4 », sur Remontees-mecaniques.net (consulté le 23 octobre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]