Jean Philippe de Chéseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Philippe de Chéseaux

alt=Description de l'image Jean Phillippe Loys de Cheseaux.jpg.
Naissance 4 mai 1718
Lausanne (Suisse)
Décès 30 novembre 1751 (à 33 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Champs Astronomie
Renommé pour Grande Comète de 1774 (C/1743 X1), dite Comète de Chéseaux
Amas globulaire

Jean-Philippe de Chéseaux (Jean-Phillippe Loys de Chéseaux) (17181751) était un astronome de Lausanne, en Suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1746, il présente une liste de nébuleuses, comprenant huit de ses découvertes, à l'Académie française des sciences.

Chéseaux a été l'un des premiers à formuler la version moderne du paradoxe d’Olbers.

Il est connu pour son Traité de la comète[1] qui décrit les phénomènes astronomiques observés de décembre 1743 à mars 1744. Cette comète se caractérisait par des queues multiples et a sans doute été la plus belle du XVIIIe siècle[2].

Le 29 novembre 1743, Jan de Munck, Dirk Klinkenberg et Jean-Philippe de Chéseaux découvrent la grande comète qui passera au plus près du Soleil en 1774, dite comète de Chéseaux (C/1743 X1).

Chéseaux a découvert d'autres comètes comme C/1746 P1.

Amas globulaire[modifier | modifier le code]

Découvertes d'amas globulaires
nom de l'amas année
M71 1745 ou 1746
M25 1745
M4 1746
M16 1746
M17 1746
M35 1746

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Traité de la Comète qui a paru en décembre 1743 & en janvier, février & mars 1744, Bousquet et Compagny, Lausanne et Genève, 1744 ; avec observations de Jacques Cassini
  • Essais de physique, 1743
  • Memoires posthumes de monsieur Jean Philippe Loys de Cheseaux, 1754
  • Discours philosophique sur la physique et l'histoire naturelle, 1762
  • Remarques astronomiques sur le livre de Daniel, 1777

Références[modifier | modifier le code]