Jean Pernet, père

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Claude Pernet père ( - ) fut un rosiériste et un créateur de roses français. Il est né dans une famille de pépiniéristes de Villeurbanne, près de Lyon dans le Rhône. Son père, Claude Pernet, avait créé la pépinière de roses en 1845.

Jean Pernet est connu comme « Pernet père » et fut un des premiers créateurs de rosiers hybrides :

  • 'Baronne de Rothschild', hybride de thé en 1868,
  • 'Caroline Küster' - (Noisette) 1872
  • 'Mme Souveton' - (Portland) 1874
  • 'Louis Gimard' - (Mousseux) 1877
  • 'Cécile Brunner' - (Polyantha) 1881
  • 'Merveille de Lyon' - (hybride perpétuel) 1882
  • 'Souvenir de Victor Hugo' - (hybride perpétuel) 1885
  • 'Triomphe des Noisettes' - (Noisette) 1887
  • 'Marchioness of Salisbury' - (hybride de thé) 1890

Il s'est associé avec Claude Ducher (à qui l’on doit la première exposition de roses, à Lyon, le 16 juin 1845).

À partir de 'Persian Yellow' un hybride de 'Rosa foetida' et d'un hybride perpétuel 'Antoine Ducher', il développa avec son fils Joseph Pernet-Ducher, en 1887 une rose jaune: 'Soleil d'Or' considéré comme étant le premier hybride moderne jaune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]