Jean Ollivro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Ollivro est un géographe français né le 12 août 1962 à Guingamp. Il est le président du think tank Bretagne Prospective.

Universitaire[modifier | modifier le code]

Il est professeur à l'Université Rennes 2[1] et enseigne également à l'Institut d'études politiques de Rennes.

Spécialiste de l'aménagement du territoire et du développement régional[2], il a fait des transports, de la vitesse et de la Bretagne ses principaux thèmes de recherche. Dans le cadre d'une géographie sociale des transports, il a introduit le concept de « classe mobile », qui permet d'envisager les ségrégations sociales liées aux possibilités d'accès aux moyens de transports : la mobilité est choisie pour certains, subie pour d'autres.

Spécialiste de la Bretagne[modifier | modifier le code]

Défenseur d'une région Bretagne réunifiée comprenant la Loire-Atlantique, Jean Ollivro est l'un des initiateurs de l'Appel à la Bretagne Tout Entière lancé de chez Le Divellec en février 2009.

Il est également président de l'association Bretagne Prospective / Breizh Diawel depuis le 6 mai 2004[3].

Il a été décoré de l'Ordre de l'Hermine en 2005.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Édouard Ollivro, ancien député et maire de Guingamp. Il a eu cinq enfants avec Caroline Ollivro, professeure d'histoire-géographie, candidate Mouvement Démocrate aux élections municipales en 2008 et cantonales en 2011 à Rennes, et colistière d'Yves Pelle, candidat à la députation dans la deuxième circonscription des Côtes-d'Armor en juin 2012 pour le Parti breton.

Durant son adolescence, Jean Ollivro fut aussi chanteur et guitariste du groupe punk "The Unvalued" auteur d'un mini 33t intitulé "Vérité Cachée".

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L’homme à toutes vitesses De la lenteur homogène à la rapidité différenciée, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2000, 184 p. (ISBN 2-86847-477-2)
  • La Bretagne en l'an 2000 : diagnostic et tendances prospectives, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2000, 104 p. (ISBN 2-86847-486-1)
  • La Bretagne au cœur du monde nouveau (avec la coll. de Joseph Martray), Les portes du large, 2001, 150 p. (ISBN 2-914612-00-1)
  • La Bretagne réunifiée, une véritable région européenne ouverte sur le monde (avec la coll. de Joseph Martray), Les Portes du Large, 2001, 150 p. (ISBN 2-914612-06-0)
  • Les paradoxes de la Bretagne, Éditions Apogée, 2005, 175 p. (ISBN 2-84398-170-0)
  • Bretagne 150 ans d’évolution démographique, Presses universitaires de Rennes, 2005, 366 p. (ISBN 2-75350-086-X)
  • Quand la vitesse change le monde, Éditions Apogée, 2006, 255 p. (ISBN 2843982095[à vérifier : ISBN invalide])
  • La machine France. Le centralisme ou la démocratie ?, Édition Le Temps, 2006, 256 p. (ISBN 2-84274-375-8[à vérifier : ISBN invalide])
  • Projet Bretagne, Éditions Apogée, 2010 , 160 p. (ISBN 2-84398-357-3[à vérifier : ISBN invalide])
  • La Nouvelle économie des territoires, Éditions Apogée, 2011, 176 p. (ISBN 2-84398-381-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Ollivro », ESO-Rennes (consulté le 29 juillet 2010)
  2. FR3, « Interview de Jean Ollivro sur la décentralisation », L'Ouest en mémoire (INA),‎ 26 mars 2007 (consulté le 28 juillet 2010)
  3. « L'équipe de Bretagne Prospective », Bretagne Prospective,‎ 15 janvier 2010 (consulté le 29 juillet 2010)