Jean Nicolas Louis Carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Carré (homonymie).

Jean Nicolas Louis Carré, né à Reims le 19 février 1770, mort en 1845, est un général français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Nicolas Louis Carré, soldat dans la Garde nationale parisienne, passa en 1791 au 105e de ligne. Il fut blessé plusieurs fois et eut un cheval tué sous lui à la bataille de Krasnoé où il était colonel-major du 6e tirailleurs de la Garde.

Il fut nommé chevalier puis commandant de la Légion d'honneur (28 septembre 1813) et créé chevalier de l'Empire le 25 mars 1813[1].

Commandant du collège militaire de La Flèche, il mourut avec le grade de maréchal de camp.

Source[modifier | modifier le code]

  • Napoléon et la noblesse d'Empire, Jean Tulard éd. 2003

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Biographie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BB/29/969 page 83. », Titre de chevalier, accordé par décret du , à Jean, Nicolas, Louis Carré. Paris (., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 5 juin 2011) :
    Armoiries 
    D'argent à la bande du tiers de l'écu, de gueules, chargée du signe des chevaliers légionnaires, accompagnée en chef d'un ours rampant, d'azur, portant au côté une épée dans son foureau, pendant à un baudrier, le tout d'or, et en pointe d'une tête de nègre, de sable ;
    Livrées 
    les couleurs de l'écu.