Jean Louis Rieul de Viefville des Essarts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Louis Rieul de Viefville des Essarts, fils de Jean Louis de Viefville des Essarts, est un haut fonctionnaire français.

Auditeur auprès du ministre et la section de l’Intérieur le 12 février 1809, il devient auditeur en service ordinaire près le ministre et la section de l'intérieur en 1810, puis auditeur en service extraordinaire et sous-préfet de l'arrondissement d'Orange en 1811 et 1812, Auditeur de première classe.

Il est nommé préfet du Sègre, à partir de juin 1812, préfet de la Mayenne en novembre 1813, remplacé en juin 1814, préfet pendant les Cent-Jours du département du Mont-Blanc.

Il est disgracié par la Restauration et ne retrouve un poste de préfet en Côte-d’Or qu'en 1830-1831[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Étienne Léon Lamothe-Langon, Biographie des préfets : depuis l'organisation des préfectures (3 mars 1800) jusqu'à ce jour, Les Marchands de Nouveautés,‎ 1826 (ISBN 9780543921741, lire en ligne)
  • Pierre-Henry, Histoire des préfets : Cent cinquante ans d'administration provinciale 1800-1950, Nouvelles Éditions Latines (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dossier AN : F1bI 176/11 et Fondation Napoléon