Jean Ier d'Alençon (Valois)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Ier d'Alençon (Bellême) et Jean Ier.

Jean Ier d'Alençon, dit le Sage, né en 1385, mort à Azincourt en 1415, comte, puis duc d'Alençon et comte de Perche, fils de Pierre II d’Alençon et de Marie Chamaillard. Il fut le premier de la lignée à porter le titre de duc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Ier d'Alençon et saint Jean-Baptiste (Vitrail de la basilique de La Guerche-de-Bretagne)
  • Il succéda jeune à son père et vécut dans une période de confusion, au milieu des factions qui divisaient l’entourage de Charles VI le Fou. Il soutint Louis d’Orléans et ravagea les terres de partisans des Bourguignons dans le Vermandois, puis participa aux prises de Saint-Denis et Saint-Cloud. Charles VI, alors qu’il assiégeait les ducs de Berry et de Bourbon à Bourges, envoya Louis d’Anjou contre Jean d’Alençon, qui dut faire sa soumission au roi, et l’accompagna aux sièges de Compiègne, Noyon, Soissons, Bapaume et Arras. Le roi l’arma chevalier devant Bapaume et érigea Alençon en duché-pairie en 1414.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Il épouse le 26 juin 1396 Marie de Bretagne (13911446) fille de Jean IV de Bretagne et de Jeanne de Navarre, et eut :

Il eut aussi des enfants illégitimes :

  • Pierre († 1424), bâtard d’Alençon, seigneur de Gallandon
  • Marguerite, bâtarde d’Alençon, mariée à Jean de Saint-Aubin, seigneur de Preaux