Jean II de Brandebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean II.
Jean II de Brandebourg
Bas-relief d'après la statue de Jean II sur la Siegesallee à Berlin
Bas-relief d'après la statue de Jean II sur la Siegesallee à Berlin
Fonctions
12661281
Margrave de Brandebourg avec ses frères Othon IV et Conrad Ier
Biographie
Dynastie Maison d'Ascanie
Date de naissance 1237
Père Jean Ier de Brandebourg
Mère Sophie de Danemark

Jean II de Brandebourg (v. 1233/1242 ? – 10 septembre 1281), fils aîné de Jean Ier de Brandebourg et de Sophie de Danemark. Il fut Margrave de Brandebourg aux côtés de ses frères Othon IV et Conrad Ier de 1266 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplôme de trois fils de Jean Ier, décidant en 1273 de transférer le monastère de Mariensee à Chorin. Les trois sceaux sont ceux de Jean II, Othon IV et Conrad Ier

En 1266 à la mort du margrave Jean Ier, quatre de ses fils lui succèdent conjointement: Jean II qui établit sa résidence à Krossen, Othon IV, Conrad Ier qui choisit Landsberg et le dernier Henri Ier sans Terre. La majeure partie de ce que l'on connait de Jean II se rapporte à l'abbaye cistercienne, fondée en 1258 par son père Jean Ier, sur le lac Marie (Mariensee) où sont inhumés les margraves de la lignée Brandebourg-Stendal[1]. En 1273, les trois frères, Jean II, Othon IV et Conrad Ier, publient une déclaration commune confirmant le transfert du monastère de Mariensee au monastère de Chorin.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

En 1256 Jean II est fiancé avec l'Infante doña Beatrice de Castille (5 novembre/6 décembre 1254- † après 1280), fille d'Alphonse X de Castille et de son épouse l'Infante doña Violante d'Aragón. Ces fiançailles sont organisées par Alphonse X pour obtenir le soutien du Brandebourg à sa candidature au trône du Saint-Empire. Ce projet demeure sans suite.

En 1258/1262 il épouse Hedwige de Werle († 9 septembre 1287), fille de Nicolas Ier de Mecklembourg-Werle seigneur de Rostock et de son épouse Jutta d'Anhalt dont il a deux enfants

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les margraves de la lignée Brandebourg-Salzwedel étant inhumés à l'abbaye de Lehnin.