Jean Henri Prosper Pouget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouget.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Henri Prosper Pouget (dit Pouget fils) est un joaillier et ornemaniste, mort en 1769. Il publia des ouvrages sur la taille des pierres en joaillerie et sur l’ornementation à base de chiffres entrelacés.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Traité des pierres précieuses et de la manière de les employer en parure. Paris : l'auteur, 1762. 4°, 90 p. avec figures[1].
  • Dictionnaire de chiffres et de lettres ornées, à l'usage de tous les artistes, contenant les vingt-quatre lettres de l'alphabet.... Paris : N. M. Tilliard, 1767 (impr. Quillau). 4°, 60-CXIV p. + 207-33 pl. gr.[2].
Son Dictionnaire de chiffres est intéressant à plusieurs titres : il comprend
  • une analyse historique sur chaque lettre de l'alphabet ;
  • un dictionnaire des abréviations courantes ;
  • des recherches sur les couronnes (qui figurent souvent au-dessus des chiffres) ;
  • des notices biographiques sur les auteurs ayant écrit sur les chiffres et sur la cryptographie ;
  • un Abrégé des principes des lettres mineures, majeures & capitales par Louis Rossignol ;
  • une Notice historique sur les maîtres écrivains ;
  • des éléments sur la manières d'écrire les nombres en plusieurs langues ;
  • enfin le dictionnaire de chiffres, complété à la fin avec des ornements.
Aux pages XLIX-CI, la Notice historique, sur les hommes célèbres de toutes les nations de l'Europe, qui, depuis la renaissance des Sciences et des Arts, se sont distingués dans la configuration des caractères qui composent les diverses écritures, & qui ont donné au public des principes & des pièces sur cet art est en fait une contribution de Charles Paillasson et non de Pouget. C'est la première tentative en France pour rassembler ce qu'on savait sur les maîtres écrivains tant français qu'étrangers (italiens, néerlandais, espagnols). Paillasson déplore dans la préface que personne n'ait tenté avant lui de rassembler ces éléments, alors que l'art même de l'écriture est un des principaux vecteurs de la pensée. Ces notices ont été reprises par nombre d'auteurs et de dictionnaires.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Guilmard 1880 p. 254. Paris BHVP, Cambridge (MA) HUL.
  2. Guilmard 1880 p. 254. Cat. Destailleur n° 912, Cat. Jammes n° 65, Becker 1997 n° 153. Paris BNF, Paris BHVP, Cambridge (MA) HUL.

Références[modifier | modifier le code]

  • Désiré Guilmard. Les maîtres ornemanistes : dessinateurs, peintres, architectes, sculpteurs et graveurs : écoles française, italienne, allemande et des Pays-Bas (flamande et hollandaise) : ouvrage renfermant le répertoire général des maîtres ornemanistes... Paris : E. Plon, 1880. 2 vol. 8°.
  • Catalogue de livres rares et précieux composant la bibliothèque de M. Hippolyte Destailleur... Paris : D. Morgand, 1891. 8°, 448 p.
  • Belles écritures, [Catalogue de vente à prix marqués]. Paris, Librairie Paul Jammes, 1992.
  • David P. Becker. The practice of letters : the Hofer collection of writings manuals 1514-1800. Cambridge (MA) : Harvard College Library, 1997.

Article connexe[modifier | modifier le code]