Jean Grelaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Grelaud
Naissance 26 octobre 1898
Paris 7e, France
Décès 25 février 2007 (à 108 ans)
Paris, France
Origine Drapeau de la France France
Grade Première classe
Années de service 19171918
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Bataille du Chemin des Dames
Seconde bataille de la Marne
Distinctions Chevalier de la Légion d'honneur
Croix du combattant volontaire 1939-1945
Croix du combattant
Médaille interalliée 1914-1918
Médaille commémorative de la guerre 1914-1918

Jean Grelaud, (né le 26 octobre 1898 et mort le 25 février 2007), était l'un des trois derniers poilus français de la Première Guerre mondiale. Il fut le dernier poilu parisien.

Mobilisé le 10 mars 1917, il a fait partie du 31e puis du 131e régiment d'infanterie et a combattu dans l'Aisne au Chemin des Dames (avril 1917) où il sera gravement gazé. Il est fait prisonnier lors de la seconde bataille de la Marne (juillet 1918). Il est interné dans un camp en Belgique. Il s'en évadera avant d'être rapatrié le 21 novembre 1918. Il ne sera pas démobilisé avant 1920.

Il a également participé à la Seconde Guerre mondiale, mais a toujours refusé de témoigner, de livrer des photographies ou de donner des indications sur sa vie[1].

Il meurt le 25 février 2007 à l'âge de 108 ans et 122 jours. À sa demande, sa famille n'a annoncé son décès que le 5 mars.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Mathieu Frederic mathieu, spécialiste des derniers vétérans des guerres du Ier Empire et de 1870-71, est à l'initiative du projet http://dersdesders.free.fr, projet évoquant les derniers survivants de la Guerre de 14-18 à travers le monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]