Jean Fournet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournet.

Jean Fournet (Rouen, 14 avril 1913 - Hilversum, 3 novembre 2008) est un chef d'orchestre français. Spécialisé dans la musique symphonique française, il a eu une carrière particulièrement longue, puisqu'il a dirigé au-delà de 90 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié au Conservatoire de Paris la flûte avec Gaston Blanquart et Marcel Moyse et la direction d'orchestre avec Philippe Gaubert, il fait ses débuts de chef à Rouen en 1936, où il est engagé définitivement deux ans plus tard. En 1940, il s'installe à Marseille. De 1944 à 1957, il est directeur artistique du Théâtre national de l'Opéra-Comique à Paris, tout en enseignant à la direction d'orchestre à l'École normale de musique de Paris.

Dans les années 1950, il publie plusieurs enregistrements qui accroissent considérablement sa réputation, notamment son Requiem de Fauré et Les Pêcheurs de perles de Bizet. Il occupe deux autres postes en Europe, avant de poursuivre sa carrière comme « chef invité » un peu partout dans le monde : en 1961 il devient directeur de l'Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise, et de 1968 à 1973, directeur artistique de l'Orchestre philharmonique de Rotterdam.

Il fait ses débuts aux États-Unis en 1965 à l'Opéra lyrique de Chicago, dans un double programme comportant le Carmina Burana de Carl Orff et L'Heure espagnole de Maurice Ravel avec Teresa Berganza, Alfredo Kraus et Sesto Bruscantini. Il impressionne immédiatement pour sa manière élégante et respectueuse[réf. souhaitée] de traiter le répertoire français. Ce succès amène d'autres engagements à Chicago, où il dirige notamment Les Pêcheurs de perles en 1966, Le Rossignol et Œdipus Rex de Stravinski en 1968, Werther en 1971, Pelléas et Mélisande en 1972, Manon en 1973 et Don Quichotte de Massenet en 1974. En 1987, à 74 ans, il débute au Metropolitan Opera de New York avec Samson et Dalila.

Outre de nombreuses œuvres pour orchestre, Jean Fournet enregistre Les Pêcheurs de perles avec Léopold Simoneau et Pierrette Alarie, une version encore insurpassée[réf. souhaitée]. Ses requiems de Fauré et de Berlioz sont également remarquables[réf. souhaitée], tout comme sa Manon de 1973 avec Alfredo Kraus et Teresa Żylis-Gara.

Il est aussi l'auteur du premier enregistrement historique du Requiem de Berlioz, à Paris durant l'occupation allemande.

Après 50 ans de mariage avec Gisèle Eude (cantatrice, 1912-1993) dont il a deux filles Anne et Catherine, il épouse en 2003 Miriam Hannecart-Jakes, musicienne (cor anglais), soliste de l'Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]