Jean Dop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Dop surnommé Fra Diavolo, né le 1er mai 1924 à Toulouse et mort en 2003[1], est un joueur français de rugby à XV et de rugby à XIII des années 1950 évoluant au poste de demi de mêlée[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien du Saint-Jean-de-Luz olympique (SJLO), Jean Dop est la vedette de Marseille et du XIII de France durant les années 1950. En 1955, au Gabba Park de Brisbane, le XIII de France est mené de 12 points (28-16), à un quart d'heure de la fin, contre l'Australie. Jean Dop, qui joue arrière, contre-attaque: 28-21; Deux minutes plus tard, il slalome et sert Merquey : 28-26; A quelques secondes de la fin, depuis ses buts il monte à l'assault, crochète, élimine tout ce qui se présente et lance Ducasse à dix mètres de la ligne: 28-29. Le XIII de France remporte le second test de la tournée. Il termine sa carrière à Montpellier XIII avec des joueurs comme Guiraud, Poulet, Barcelo, Rameil et Boutonnet.

Palmarès en rugby à XIII[modifier | modifier le code]

Statistique en équipe nationale de rugby à XIII[modifier | modifier le code]

  • International (21 sélections) - (1948 à 1957)
  • Détenteur du Goodwill Trophy (officieux champion du monde) 1951 et 1955 (XIII de France vainqueur des australiens chez eux en tests-matchs: 2/3)
  • Détenteur de la Coupe Tattersall 1951 (nombre de tests remportés (2/3))

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Son nom était Dop », sur rugbyman13.rmc.fr (consulté le 25 janvier 2012)
  2. (en) « Jean Dop », sur www.rugbyleagueproject.org (consulté le 25 janvier 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]