Jean Desprez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desprez.

Jean Desprez

Naissance 7 janvier 1898
Paris
Décès 1973
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Parfumeur
Famille

Jean Desprez (7 janvier 1898 à Paris - 1973) est un parfumeur français. Par son père, Henri Desprez, il est l'arrière petit-fils de François Millot, fondateur de la maison de parfum Millot, dont il devient le nez dans les années 1920 avant de créer sa propre marque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Publicité pour Crêpe de Chine (1934).

Dès son plus jeune âge, il évolue dans le milieu de la parfumerie, son père, Henri Desprez, et son oncle, Félix Dubois, sont les deux codirecteurs de la maison de parfum Millot fondée en 1839 par François Millot leur grand-père[1]. En 1922, Jean Desprez devient le nez de la société. L'une de ses créations, Crêpe de Chine, sorti en 1925, obtient un grand succès et devient le parfum phare de la marque[1].

En 1928, Jean Desprez crée sa maison de parfum à son nom et fait appel à des artistes, comme Léon Leyritz pour les flacons, Paul Mergier pour les habillages ainsi que Draeger pour les publicités. Il installe son siège rue de la Paix à Paris et se spécialise dans la parfumerie de grand luxe[2]. Après sa mort en 1973, la société continue de commercialiser des parfums.

De 1989 à 1992, Daniel Switala est le président de la société Parfums Jean Desprez[3]. En 1994, l'entreprise est rachetée par la société Interparfums[4]. Puis, deux ans plus tard, elle est revendue à Parlux Fragrances Inc[5].

Principaux parfums[modifier | modifier le code]

  • Votre main en 1939
  • Étourdissant en 1939
  • Grande Dame en 1939
  • 40 Amour en 1947
  • Escarmouche en 1949
  • Bal à Versailles en 1962
  • Jardanel en 1973
  • Versailles pour homme en 1980
  • Shéhérazade en 1983
  • Révolution à Versailles en 1989

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b De Feydeau, p. 994.
  2. Gaborit, p. 80.
  3. « Eminence Daniel Switala », Les Échos,‎ 16 septembre 1992 (consulté le 28 mai 2013)
  4. « Inter Parfums rachète les parfums Jean Desprez », Les Échos,‎ 20 juillet 1994 (consulté le 28 mai 2013)
  5. Groom, p. 89.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Yves Gaborit, Parfums : Prestige et haute couture, Office du Livre,‎ 1985, 174 p. (ISBN 2826400258)
  • Élisabeth de Feydeau, Les Parfums : Histoire, Anthologie, Dictionnaire, Robert Laffont,‎ 2011, 1206 p. (ISBN 2221110072)
  • (en) Nigel Groom, New Perfume Handbook, Springer,‎ 1997, 435 p. (ISBN 0751404039)

Site officiel[modifier | modifier le code]