Jean Desessard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Desessard
Jean Desessard en 2008
Jean Desessard en 2008
Fonctions
Sénateur de Paris
En fonction depuis le 1er octobre 2004
Conseiller de Paris du 13e arrondissement
18 mars 20011er octobre 2004
Biographie
Date de naissance 6 septembre 1952 (62 ans)
Parti politique PRG, LCR, Les Verts, EELV
Diplômé de Institut de gestion sociale de Paris
Profession Animateur socioculturel, professeur de mathématiques

Jean Desessard est membre de Europe Écologie Les Verts et sénateur de Paris. Il est né le 6 septembre 1952.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il est entré chez les Verts en 1989 après avoir été membre du Parti radical de gauche et de la Ligue communiste révolutionnaire.

De 1989 à 2004, il exerce des responsabilités internes au sein des Verts : responsable de la commission Économie (1989-1990), délégué aux Commissions du Collège exécutif (1990-1992), membre du CNIR - porte-parole des Verts Île-de-France (1992-1994), membre du CNIR (1995-1997), secrétaire du groupe local Paris 13e (1997-2001), délégué aux acteurs sociaux du Collège exécutif (1997-1998).
De 1998 à 2004, il est secrétaire national aux élections au sein du collège exécutif. En 1999, il est le directeur adjoint de campagne de Dany Cohn-Bendit lors des élections européennes. Il prépare les élections municipales et cantonales de 2001 et les législatives de 2002. En 2004, il est directeur de campagne pour les élections européennes. En 2009, il participe à la campagne d'Europe Écologie.

Mandats[modifier | modifier le code]

Élu en mars 2001 conseiller de Paris du 13e arrondissement, il a été membre de la commission des Finances du Conseil de Paris.

En 2004, il est élu sénateur, et démissionne du Conseil de Paris en vertu des règles de non-cumul des mandats en vigueur dans son parti. Comme les 4 autres sénateurs Verts il est administrativement rattaché au Groupe Socialiste du Sénat. De 2004 à 2008, il est membre de la commission des Affaires économiques et du Plan du Sénat. Depuis 2008, il siège à la commission des Affaires sociales. Il travaille notamment sur les questions d'emploi, de santé, et d'outre-mer. En 2009, il organise au Sénat un colloque sur les technologies sans fil et leurs conséquences sanitaires. La même année, il fait également partie de la Mission d'information pour la politique en faveur des jeunes du Sénat.

En 2011, il est réélu sénateur de Paris[1] avec 61 % des voix[2]. En 2012, il est rapporteur de la Commission d'enquête sur "le coût réel de l'électricité afin d'en déterminer l'imputation aux différents agents économiques"[1]. Ses conclusions ne sont néanmoins pas adoptées par l'ensemble des sénateurs de la commission et figurent uniquement au titre de contributions personnelles, jointes aux contributions de chaque groupe politique [3].

Jean Desseard est favorable au revenu universel[4],[5].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

  • 1970 - 1980 : Animateur socioculturel, professeur de mathématiques.
  • 1981 - 1986 : Directeur du centre socioculturel « Jeune Cité » à Évreux (27).
  • 1986 - 1989 : Directeur d’une agence de location de péniches sur la Seine (Paris) Montage des dossiers financiers des mariniers pour transformer leur péniche de transport en bateau à passagers. Organisation de l’activité commerciale de la SCOP : mise en place des prestations, des tarifs, du marketing, de la publicité et du système de réservation.
  • 1990 - 1994 : Directeur administratif du Centre d’Information du Rock (CIR, La Villette) Cette association nationale avait pour objectif la promotion de la musique rock et l’information sur les droits des artistes en France et en Europe.
  • 1994 - 2000 : Permanent du Mouvement national des chômeurs et précaires MNCP. Cofondateur bénévole d’AC !. Organisateur des marches contre le chômage de 1994 Délégué national du MNCP de juillet 96 à novembre 2000, coorganisateur des marches européennes de 1997, coorganisateur des mouvements de chômeurs de décembre 1997, membre de la délégation du MNCP auprès du Premier Ministre Lionel Jospin.
  • 2000 - 2001 : Chargé de mission sur le droit au logement et les mesures favorisant le logement pour tous auprès de l’Association « Logement Jeunes Audit ».

Formation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]