Jean Coralli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coralli.

Jean CoralliJean Coralli Peracini

Description de cette image, également commentée ci-après

Jean Coralli, portrait de Pidoux (ca. 1830)

Naissance
Paris
Décès
Paris
Activité principale Danseur et maitre de ballet
Style Danse classique

Œuvres principales

Giselle
Le Diable boiteux
La Tarentule
La Péri

Jean Coralli Peracini[1] est un danseur et maître de ballet italien né à Paris le et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

De famille bolonaise, Jean Coralli vient étudier à l'école de l'Opéra de Paris, où il débute en 1801. Il chorégraphie ses premières œuvres en 1806 pour Vienne, Milan, Lisbonne et Marseille. Nommé maître de ballet au théâtre de la Porte-Saint-Martin en 1825, il occupe les mêmes fonctions à l'Opéra en 1831, où il remplace Jean-Pierre Aumer en évinçant Filippo Taglioni et où il chorégraphie ses œuvres les plus significatives et les plus renommées.

Sa chorégraphie de Giselle, en collaboration avec Jules Perrot, marque l'apogée du ballet romantique et est toujours représentée aujourd'hui.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. L'acte de baptême indique Petrone Jean Coralli.
Précédé par Jean Coralli Suivi par
Jean-Pierre Aumer
Directeur du Ballet l'Opéra de Paris
1831-1850
Arthur Saint-Léon