Jean Coquelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Coquelin

Jean Coquelin (1er décembre 1865 à Paris - 1er octobre 1944 à Couilly-Pont-aux-Dames) est un acteur français, fils de Coquelin aîné.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Mme Arnould Plessy et de M. Coquelin aîné. Suit son père pendant une grande tournée en Europe. Entre à la Comédie Française, débute dans le Dépit amoureux, puis joue dans Thermidor et la Mégère apprivoisée. Abandonne le Français pour suivre son père; entre à la Renaissance et, de là, se rend à la Porte-Saint-Martin. Directeur du Théâtre de la porte Saint-Martin en 1910 avec Henry Hertz, lors de la première de Chantecler d'Edmond Rostand.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1925 : L'abbé Constantin de Julien Duvivier
  • 1927 : La maisson sans amour de Emilien Champetier
  • 1930 : David Golder de Julien Duvivier
  • 1931 : Un chien qui rapporte de Jean Choux
  • 1932 : Monsieur de Pourceaugnac de Gaston Ravelys
  • 1932 : La roche aux mouettes de Georges Monca
  • 1933 : L'ami de Fritz de Jacques de Baroncelli
  • 1936 : La chanson du souvenir de Serge de Poligny
  • 1936 : Faisons un rêve de Sacha Guitry
  • 1937 : Les perles de la couronne de Sacha Guitry & Christian-Jaque
  • 1938 : Café de Paris de Yves Mirande & Georges Lacombe
  • 1938 : La fin du monde de Julien Duvivier
  • 1938 : Remontons les Champs-Elysées de Sacha Huitry
  • 1941 : Caprices de Léo Joannon
  • 1941 : Dernière aventure de Robert Péguy
  • 1941 : Le destin fabuleux de Désirée Cléry de Sacha Guitry
  • 1942 : Le Comte de Monte Cristo de Robert Vernay

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]