Jean Charles Davillier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Davillier.

Jean Charles Davillier, né le 17 mai 1823 à Rouen, mort le 1er mars 1883 à Paris, était un collectionneur et un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils du banquier Jean Charles Joachim Davillier, il disposait d'une grande fortune personnelle qui lui a permis de réunir un ensemble de manuscrits, d'objets d'art et d'ouvrages de bibliophilie, qu'il a légué au musée du Louvre, à la Bibliothèque nationale de France et au musée de Sèvres[1].

Dans son hôtel particulier de Paris, il recevait artistes, poètes, musiciens. Il écrivait lui-même des récits. Son Voyage en Espagne est resté célèbre par les illustrations que Gustave Doré en a faites, et qui composent la partie la plus importante de l'œuvre tauromachique de Doré dont les dessins, gravures et lithographie sur ce thème ont été réunis sous le titre La Tauromachie de Gustave Doré.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

La corrida dans les arts