Jean Bouveri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Bouveri en 1909

Jean Bouveri, né à Charolles en Saône-et-Loire le 18 juillet 1865 et mort le 3 juillet 1927, est un syndicaliste, député et sénateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ouvrier mineur dès son plus jeune âge à la Compagnie des mines de Blanzy, il est l'un des fondateurs du syndicat des mineurs avant la loi de 1884. Secrétaire du syndicat, il prend une part active à toutes les grèves de la corporation et fonde plusieurs coopératives de production et de consommation.

Il est élu maire de Montceau-les-Mines par le conseil municipal socialiste de mai 1900. C'est le premier maire issu d'une liste socialiste élu en France. Il occupe cette fonction jusqu'à sa mort en 1927, étant sans cesse réélu.

Premier député socialiste du département, il est élu à l'Assemblée nationale à l'occasion de l'élection partielle du 18 août 1901 et succède ainsi à Charles Boysset. Il est réélu député de la 1re circonscription de Saône-et-Loire (Chalon-Montceau) en 1902, 1906, 1910 et 1914.

Le 3 juillet 1905, à la Chambre des députés, il vote en faveur de la loi de séparation des Églises et de l'État[1].

Battu aux élections de 1919, par le Bloc national, il est élu sénateur de Saône-et-Loire en 1920. Il retrouve la chambre des députés le 11 mai 1924 et y siège jusqu'à son décès le 3 juillet 1927.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal Officiel du 11 décembre 1905.

Liens externes[modifier | modifier le code]