Jean Bizet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Bizet
Fonctions
Sénateur de la Manche
En fonction depuis le 7 juillet 1996
Maire du Teilleul
6 mars 198316 mars 2014
Prédécesseur Geneviève Leconte
Successeur Véronique Künkel
Conseiller général du Teilleul
17 mars 198520 mars 2011
Président Pierre Aguiton
Jean-François Le Grand
Prédécesseur Adrien Séquard
Successeur François Davoust
Biographie
Date de naissance 30 août 1947 (67 ans)
Lieu de naissance Le Teilleul (France)
Parti politique RPR puis UMP
Diplômé de École nationale vétérinaire d'Alfort
Profession vétérinaire

Jean Bizet, né le 30 août 1947 au Teilleul (Manche), est un homme politique français, sénateur de la Manche .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du député de la Manche Émile Bizet, il suit ses études au lycée Chateaubriand de Rennes, à la faculté de médecine de Créteil. Puis, diplômé de l'école nationale vétérinaire d'Alfort, il s'installe comme docteur vétérinaire au Teilleul en 1973.

Il est élu maire de sa commune en 1983, et conseiller général de son canton en 1985.

À la suite de la démission du Républicain indépendant Jean-Pierre Tizon, il est élu sénateur RPR de la Manche le 7 juillet 1996, avec 66,28 % des voix au second tour, contre 29,70 % à Jean-Pierre Godefroy et 4,02 % à Fernand Le Rachinel[1]. Réélu le 23 septembre 2001, il siège à la commission des affaires économiques et préside la commission des affaires européennes du Sénat depuis 2010.

En février 2011, il annonce qu'il ne se représente pas aux prochaines cantonales.

Lors du congrès de l'UMP d'automne 2012, il soutient la motion « Le gaullisme, une voie d'avenir pour la France ».

Action parlementaire[modifier | modifier le code]

Ardent défenseur des organismes génétiquement modifiés, il est rapporteur, en octobre 2004, du projet de loi sur « la protection des inventions biotechnologiques[2] », finalement écarté par le gouvernement.

Il l'est à nouveau pour le projet de loi « relatif aux organismes génétiquement modifiés » en février 2008. S'opposant fortement à Jean-François Le Grand, autre sénateur de la Manche, et président de la Haute autorité provisoire sur les OGM, et aux vœux du gouvernement, il défend le développement des cultures OGM en plein champ et fait voter en première lecture plusieurs amendements favorable à la filière des OGM en France. Il est critiqué par l'opposition d'aider des lobbys pro-OGM[3],[4]. L'amendement est approuvé par tous pour l'étiquetage des semences OGM. Mais l'étiquetage dans le cas des animaux ayant mangé de l'agriculture transgénique reste à débattre. Est également voté le « délit de fauchage », passible de deux ans de prison et 75 000 euros d'amende, et le « délit de fauchage aggravé » passible de trois ans de prison et 150 000 euros[5]. En février 2008, Greenpeace attribue au sénateur Jean Bizet un Monsanto d'or[6].[pertinence contestée]

Il s'oppose au mariage gay et déclare à Public Sénat son intention de recourir au "droit de retrait" des fonctionnaires : « J’exercerai d’une manière ou d’une autre mon droit de retrait pour ne pas procéder à cela car c’est le profond changement de la société judéo-chrétienne à laquelle j’appartiens. (…) Je serai complètement hors la loi et je l’assumerai »[7].[pertinence contestée]

Mandats actuels[modifier | modifier le code]

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le RPR Jean Bizet élu sénateur dans la Manche », L'Humanité, 8 juillet 1996.
  2. « Projet de loi relatif à la protection des inventions biotechnologiques », rapport n° 30 (2004-2005) de M. Jean Bizet, fait au nom de la commission des affaires économiques, déposé le 19 octobre 2004, Sénat
  3. « OGM : le gouvernement retire le projet de loi », L'Express
  4. Le sénateur du Tarn, Jean-Marc Pastor, considère que ce projet « fait abstraction de toute démarche d'information et de précaution » : cf. « Le Groupe Socialiste du Sénat - OGM : le groupe socialiste votera contre » sur le site du groupe SOC, 7 février 2008
  5. « OGM : le oui maïs... », Le Journal du dimanche, 5 février 2008
  6. « Monsanto d’or (palmarès général) : Jean Bizet » sur le site de Greenpeace, 7 février 2008
  7. http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/mariage-homosexuel-maires-ump-qui-seront-hors-loi-qui-l-assument-327837

Liens externes[modifier | modifier le code]