Jean Bertholet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Bertholet (Vielsalm (actuellement en Belgique), 30 décembre 1688 – Liège, 26 février 1755) est un prêtre jésuite et historien des Pays-Bas méridionaux, plus précisément de la partie wallonne du duché de Luxembourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bertholet entre dans la Compagnie de Jésus à l’âge de 20 ans et enseigne à Tournai et Namur. Après avoir fait ses études de théologie à Douai, il est ordonné prêtre en 1723. Les prédications qu'il délivre durant une quinzaine d'années ne laissent pas indifférent, mais c’est sa nomination au collège de Luxembourg qui constitue véritablement le tournant de sa vie.

Couverture du tome I

Historien[modifier | modifier le code]

Il éprouve un très vif intérêt pour son pays natal et entreprend des recherches sur l'histoire de celui-ci. Il en résulte une histoire monumentale du duché de Luxembourg, l'Histoire ecclésiastique et civile du duché de Luxembourg et du comté de Chiny, originellement publiée en 8 volumes à Luxembourg, de 1741 à 1747.

Par la suite, Bertholet donnera également une Histoire de l’institution de la Fête-Dieu, une étude publiée en 1746 et consacrée, comme le titre l'indique, à la Fête-Dieu, une célébration qui, par son origine, est liée à sainte Julienne de Cornillon et à la ville de Liège.

Critique[modifier | modifier le code]

Très tôt après la publication de l'Histoire ecclésiastique et civile du duché de Luxembourg et du comté de Chiny, Bertholet fut vivement critiqué par plusieurs auteurs contemporains, dont l'historien et ex-jésuite Michel Simon qui disait : « [...] il faut avouer, mon cher Père, que vous êtes aussi ignorant dans l'histoire ecclésiastique que dans l'histoire profane [...][1]». Plus loin, il continuait : « N'êtes vous pas un insigne imposteur [...] ? Vous êtes un véritable plagiaire qui prend effrontément les ouvrages d'autrui pour se les appliquer et s'en attribuer la gloire [...] au lieu de nous éclaircir, vous nous convaincrez plus que jamais de votre ignorance [...] ».

En somme, le reproche était — et est — que Bertholet avait écrit son histoire dans le but de fortifier les pouvoirs de l'Ancien Régime et nullement pour donner des éclaircissements sur l'histoire véritable du pays...

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Vielsalm, dans la province belge de Luxembourg, aussi bien que Luxembourg, capitale du Grand-Duché de Luxembourg, ont leur « Rue Jean Bertholet ».

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Les 8 volumes de l'Histoire ecclésiastique et civile du duché de Luxembourg et du comté de Chiny ont été reproduits par procédé anastatique : Bastogne, Musée en Piconrue, 1997.
  • Histoire de l'institution de la Fête-Dieu. Avec la Vie des bienheureuses Julienne et Eve, Toutes deux originaires de Liège. A Liège, Chez FA Barchon et J. Jacob, 1746, 4°.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Romain Hilgert, « Saint Pierre ne s'est pas arrêté à Luxembourg », sur www.land.lu, Lëtzebuerger Land,‎ 25 février 2005.