Jean Bardet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Bardet
Fonctions
Ancien député de la 3e circonscription du Val-d'Oise; Parlementaire Honoraire.
2 avril 199319 juin 2012
Élection 28 mars 1993
Réélection 1er juin 199716 juin 200217 juin 2007
Prédécesseur Jean-Pierre Béquet (PS)
Conseiller général du canton de Saint-Ouen-l'Aumône
17 mars 198529 mars 1992
Prédécesseur Dominique Gillot (PS)
Successeur Roland Daffix (PS)
Conseiller régional d'Île-de-France
17 mars 198622 mars 1992
16 mars 199828 mars 2004
Député du Val-d'Oise
(scrutin proportionnel par département)
1er octobre 198614 mai 1988
Élection 16 mars 1986
Prédécesseur Hélène Missoffe (RPR)
Biographie
Date de naissance 22 juin 1941 (73 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique UMP
Profession Cardiologue, Professeur des universités – Praticien hospitalier

Jean Bardet, né le 22 juin 1941 à Paris, est un professeur de médecine et homme politique français. Il a été membre du Comité consultatif national d'éthique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Bardet est cardiologue et professeur des universités – praticien hospitalier à l'université Pierre-et-Marie-Curie; chef du service de cardiologie de l'hôpital Saint-Antoine à Paris de 1997 à 2007. Elu député du Val d'Oise en 1986 en remplacement d'Hélène Missoffe; il est réélu en 1993, 1997, 2002 et 2007, dans la 3e circonscription du Val-d'Oise. Il faisait partie du groupe: Rassemblement pour la République (RPR) puis Union pour un mouvement populaire (UMP).Il a été membre de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales, puis familiales et sociales ; membre titulaire (au titre de l'Assemblée Nationale) du conseil d'orientation de l'Agence de biomédecine, membre de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques technologiques et coprésident du groupe d'études sur la route et la sécurité routière.

À l'Assemblée nationale, il a siégé dans de nombreux groupes d'amitiés internationales.Il a été président du groupe d'étude sur la Palestine et a fait partie du groupe d'amitiés France-Israël. Faisant partie de ces deux groupes d'amitiés, Jean Bardet se présente avant tout comme un homme de paix et s'est beaucoup impliqué sue ces sujets lors dans de nombreux voyages qu'il a fait, souvent à titre personnel, en Israël et Palestine en rencontrant des dirigeants des deux pays. Il s'est aussi beaucoup impliqué sur les problèmes de sécurité routière[réf. souhaitée].

En tant que médecin, ses domaines de prédilection étaient les problèmes sociaux, humanitaires et de bioéthiques. Il a été membre de la mission parlementaire préparatoire sur la loi Léonetti, sur la fin de vie. Pensant que les problèmes de bioéthiques sont toujours des cas personnels et particuliers, il n'a voté aucune des lois sur la bioéthique qui pour lui enfermait la recherche médicale dans un carcan fixe et immuable. Jean Bardet a écrit plusieurs livres : Au commencement était le verbe et Le gène du mal (romans). Un cœur en forme (ouvrage médical)." MEDIATOR, un devoir de vérité" . Ayant été membre de la mission parlementaire sur ce médicament, il tente de rétablir la réalité des chiffres en analysant de façon objective les diverses déclarations des uns et des autres devant cette commission. A la suite de cette analyse, pour lui le nombre de morts qu'il déplore ne dépasserait pas 50. Il ne doit pas être confondu avec son homonyme, le chef tourangeau Jean Bardet, auteur de nombreux ouvrages de gastronomie.

Mandats[modifier | modifier le code]

Anciens mandats et fonctions à l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

  • Élu le 16/03/1986 - Mandat du 30/09/1986 (élections générales) au 14/05/1988 (Fin de législature)
  • Réélu le 28/03/1993 - Mandat du 02/04/1993 (élections générales) au 21/04/1997 (Fin de législature)
  • Réélu le 01/06/1997 - Mandat du 01/06/1997 (élections générales) au 18/06/2002 (Fin de législature)
  • Réélu le 16/06/2002 - Mandat du 19/06/2002 (élections générales) au 19/06/2007 (Fin de législature)
  • Député de la 3e circonscription du Val-d'Oise. Battu aux dernières législatives de juin 2012 alors qu'il briguait un cinquième mandat, il laisse sa place au candidat MUP Jean-Noël Carpentier

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

  • Conseil municipal du Plessis-Bouchard (Val-d'Oise), du 14/03/1983 au 12/03/1989 (Adjoint au Maire)
  • Conseil municipal de Taverny (Val-d'Oise), du 06/03/1983 au 18/06/1995 (Membre)
  • Conseil général du Val-d'Oise, du 18/03/1985 au 29/03/1992 (Membre du conseil général)
  • Conseil régional d'Ile-de-France, du 17/03/1986 au 22/03/1992 et du 16/03/1998 au 28/03/2004 (Membre du conseil régional)

Domaine diplomatique[modifier | modifier le code]

Il était membre du groupe d'études sur le problème du Tibet de Assemblée nationale[1]. et de nombreux autres groupes d'amitiés toujours dans un esprit non partisan et de paix. Il a fait partie de l'association" Chrétiens pour la Vème République" et à ce titre a fait de nombreux voyages en Irak où il a pu constater les conséquences désastreuses de l'embargo sur les populations civiles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]