Jean Béguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béguin.

Jean Béguin

Naissance 1550
Décès 1620
Nationalité Drapeau : France français
Champs Chimie
Renommé pour Auteur du Tyrocinium Chymicum (1610)

Jean Béguin (1550-1620) est un chimiste français auteur de l'un des premiers livres de chimie[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Béguin fut médecin de Henri IV et aumônier de Louis XIII[2]. Il voyagea en Allemagne et en Hongrie où il visita les mines d’or et d’argent de Schemnitz.

Il est l’auteur du Tyrocinium Chymicum[3], un ouvrage en latin, qui fut traduit en français par Jean-Lucas de Roy sous le titre Les Elémens de chymie de Maistre Jean Béguin, reveus, expliquez et augmentez par Jean Lucas de Roy, 3e édition, Lyon, P. et C. Rigaud, 1624[4]. Dans ce livre, Il décrit la synthèse de l’acétone, qu’il appelle esprit ardent de Saturne et qu’il prépare par pyrolyse de l’acétate de plomb (ou sel de Saturne).

Cet ouvrage peut être considéré comme le premier traité de chimie écrit en un langage clair, aisément compréhensible du profane. Il rompt définitivement avec les pratiques hermétiques des alchimistes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jean Béguin, Les Elemens de Chymie de Maistre Jean Béguin : reveus, expliquez et augmentez par Jean Lucas de Roy, Paris, Mathieu le Maistre,‎ 1620, 448 p. (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) T. S. Patterson, « Jean Beguin and his tyrocinium chymicum », Ann. Sci., vol. 2, no 3,‎ 1937, p. 243-298 (ISSN 1464-505X, lire en ligne)
  2. Biographie universelle, ancienne et moderne, vol. 3, Paris, Michaud Frères,‎ 1843, 710 p. (lire en ligne), p. 513
  3. (la) Jean Béguin, Tyrocinium Chymicum,‎ 1643, 523 p. (lire en ligne)
  4. Reproduction en fac-similé, Lyon, Editions du Cosmogone, 1997.