Jean-Yves Roy (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Yves Roy.

Jean-Yves Roy (né le 17 février 1969 à Rosemère, dans la province de Québec au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien. Après une carrière universitaire, il rejoint les Rangers de New York en 1992, mais ne joue que trois matchs avec eux. En 1994, il participe aux Jeux olympiques avec le Canada et remporte la médaille d’argent. Ne parvenant pas à se faire une place dans la Ligue nationale de hockey ni aux Sénateurs d’Ottawa, ni aux Bruins de Boston, il tente sa chance en Europe dès 1998. Il rejoint d’abord l’Autriche, et l’EC Villacher SV, puis l’Allemagne et le Kölner Haie, avant de venir en Suisse, au Hockey Club Fribourg-Gottéron. En 2003, il retourne à Cologne, avant de mettre un terme à sa carrière en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Yves Roy naît le 17 février 1969 à Rosemère, dans la province de Québec au Canada. Il fait ses études dans l’Université du Maine, où il joue en parallèle avec l’équipe de hockey sur glace dans la division Hockey East de la National Collegiate Athletic Association. Il y remporte un titre de division, ainsi que plusieurs honneurs personnels durant ses trois années universitaires[2]. Jamais repêché, il passe professionnel en 1992, lorsqu’il s’engage avec l’organisation des New York Rangers dans la Ligue nationale de hockey[2]. Il doit toutefois attendre la saison 1994-95 pour jouer ses trois premiers, et seuls, matchs avec la franchise du Madison Square Garden. Il passe en effet la majeure partie de son temps avec les Rangers de Binghamton dans la Ligue américaine de hockey, y jouant 175 rencontres. En février 1994, il participe aux Jeux olympiques avec le Canada et joue huit matches, marquant un but. Il remporte alors la médaille d’argent, le Canada étant défait en finale par la Suède.

Le 5 octobre 1995, il est échangé aux Sénateurs d'Ottawa contre Steve Larouche[2]. Il y joue seulement quatre matchs, disputant la plus grande partie de sa saison dans le club ferme, les Senators de l'Île-du-Prince-Édouard|, dans la LAH. Il rejoint, après une saison et à titre d’agent libre, l’organisation des Bruins de Boston. Il reste deux saisons dans le Massachusetts, jouant cinquante-deux matchs pour lors de la première et étant surtout relégué chez les Bruins de Providence durant la seconde.

Il tente alors sa chance en Europe et atterrit en Autriche, au EC Villacher SV dans l’Österreichische Eishockey-Liga, et remporte le titre. En parallèle, durant cette saison, il participe avec son club à l’Alpenliga, qui regroupe des clubs autrichiens, italiens et slovènes. Il participe également à sa première Coupe Spengler avec le Team Canada, et finit finaliste. Au cours de la saison suivante, il rejoint les Kölner Haie dans la Deutsche Eishockey-Liga et participe, au mois de décembre 1999, à sa deuxième Coupe Spengler, qu’il remporte avec le club allemand. À la fin de la saison, il quitte l’Allemagne pour se lier avec le Hockey Club Fribourg-Gottéron, qui évolue en Ligue nationale A en Suisse. Il reste trois ans en Suisse, et remporte le titre de meilleur buteur de la saison régulière en 2001, à égalité avec Kevin Miller. Il joue une nouvelle fois la Coupe Spengler en 2002, qu’il remporte avec le Team Canada. En 2003, il retourne à Cologne, où il remporte la Coupe d’Allemagne en 2004. Il met un terme à sa carrière en 2006.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[3],[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1989-90 Black Bears du Maine Hockey East 46 39 26 65 52 - - - - -
1990-91 Black Bears du Maine Hockey East 43 37 45 82 26 - - - - -
1991-92 Black Bears du Maine Hockey East 35 32 24 56 62 - - - - -
1992-93 Rangers de Binghamton LAH 49 13 15 28 21 14 5 2 7 4
1993-94 Rangers de Binghamton LAH 65 42 24 66 33 - - - - -
1994-95 Rangers de Binghamton LAH 61 41 36 77 28 11 4 6 10 12
1994-95 Rangers de New York LNH 3 1 0 1 2 - - - - -
1995-96 Senators de l'Île-du-Prince-Édouard LAH 67 40 55 95 64 5 4 9 13 6
1995-96 Sénateurs d'Ottawa LNH 4 1 1 2 2 - - - - -
1996-97 Bruins de Providence LAH 27 9 16 25 30 10 2 7 9 2
1996-97 Bruins de Boston LNH 52 10 15 25 22 - - - - -
1997-98 Bruins de Providence LAH 65 28 34 62 60 - - - - -
1997-98 Bruins de Boston LNH 2 0 0 0 0 - - - - -
1998-99 EC Villacher SV ÖEL 23 13 10 33 20 - - - - -
1998-99 EC Villacher SV Alpenliga 29 25 27 52 26 - - - - -
1999-00 Kölner Haie DEL 56 22 21 43 53 10 2 4 6 8
2000-01 HC Fribourg-Gottéron LNA 45 29 19 48 55 5 4 2 6 0
2001-02 HC Fribourg-Gottéron LNA 40 12 12 24 55 2 1 0 1 25
2002-03 HC Fribourg-Gottéron LNA 41 14 15 29 47 - - - - -
2003-04 Kölner Haie DEL 44 13 30 43 30 6 0 3 3 6
2004-05 Kölner Haie DEL 51 19 22 41 63 7 2 2 4 2
2005-06 Kölner Haie DEL 45 10 18 28 8 - - - - -
Totaux LNH 61 12 16 28 26 - - - - -
Totaux LAH 340 173 180 353 236 40 15 24 39 24
Totaux DEL 209 66 96 162 162 23 4 9 13 16
Totaux LNA 126 55 46 101 157 7 5 2 7 25
Statistiques par compétition[3],[2],[4]
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1994 Drapeau du Canada Canada JO 8 1 0 1 0 médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille d’argent
1998 Drapeau : Canada Canada Coupe Spengler 4 3 1 4 Finaliste
1999 Kölner Haie Coupe Spengler 5 1 4 Vainqueur
2002 Drapeau : Canada Canada Coupe Spengler 4 2 3 5 0 Vainqueur

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Jean-Yves Roy #38 », sur hockeyfans.ch (consulté le 17 janvier 2013).
  2. a, b, c, d et e (en) « Jean-Yves Roy », sur Eliteprospects.com (consulté le 16 janvier 2013).
  3. a et b (en) « Jean-Yves Roy profile », sur Eurohockey.com (consulté le 16 janvier 2013).
  4. SI, « En chiffres », L'Impartial,‎ 3 janvier 2000, p. 12