Jean-Yves Lafesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Yves Lafesse, né le 13 mars 1957 à Pontivy en Bretagne, de son vrai nom Jean-Yves Lambert, est un humoriste français. Il est connu pour ses canulars téléphoniques, ainsi que ses gags auprès des passants dans la rue. Il est le père de l'actrice Jeanne Lambert.

Jean-Yves Lafesse à gauche et Philippe Gildas à droite dans un studio de la station de radio Europe 1 en juin 1993.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Yves Lafesse connaît une enfance agitée. En 1974, il quitte la Bretagne et vit quatre ans d'aventures de Paris à Djibouti, en passant par l'Italie et l'Angleterre où il se retrouve punk[réf. souhaitée] en 1976. Il passe son bac, suit des études de lettres et de cinéma de 1978 à 1981 au CLCF.

Sa carrière commence avec l'avènement des radios libres en 1981 : il fait ses débuts en tant qu'animateur sur Carbone 14. C'est ensuite sur radio Nova qu'il commence en 1984 ses fameuses 1600 impostures téléphoniques. Europe 1 et Canal+ le font sortir des médias underground dès 1985. Pendant des années, les auditeurs guetteront les innombrables aventures téléphoniques de M. et Mme Ledoux, tandis que les téléspectateurs se régaleront de ses impostures dans la rue, où il piège les passants et les plonge dans les délires de son cru. Il lance alors ses deux fameux « Pourvu qu'ça dure ! » et « ça peut pas durer ! ».

Considéré comme un mercenaire de l'humour, il prête ses services à toutes les chaines de télévision, de France 2, TF1, FR3, M6, Paris Première et même la Suisse où il anime tous les dimanche soir Lafesstival sur la TSR.

Revenu en France, sur France 2, dans l'hebdo Télé-Zèbres, il invente pendant la guerre d'Irak un genre nouveau, La fesse cachée de l'Info. Il remonte les sujets des actus de l'info du journal de 20 heures, présenté par Bruno Masure, à partir des vraies images de France 2 et parvient à en raconter une toute autre histoire. On se souvient en particulier de l'interview en exclusivité mondiale de Salman Rushdie (Alias Jacques Médecin). Lafesse traque le fou rire, parfois à l'extrême.

En 2000, il se réfugie dans un camion étrange, qu'il baptise, Uniqueaumonde.com, où les passants sont conviés à entrer pour en découvrir les merveilles et où trône sa majesté Internet, sans modem et surtout sans ordinateur. En réalité Lafesse, sous le pseudo de Jo Quartz, les piège, dans 10 mètres carrés, sous l'œil de 5 caméras.

Lafesse a également incarné le personnage du commissaire San Antonio dans le premier Road Book tiré des œuvres de Frédéric Dard (2012).

Pendant l'été 2012, il anime la séquence humour avec deux canulars chaque matin dans la matinale d'Europe 1[1].

Il a joué dans cinq films et a réalisé plus de 150 films publicitaires. Il a de plus écrit deux livres Les grandes impostures téléphoniques en 1994 et Petit précis de l'imposture en 1996.

Le 28 mars 2014, pour la première fois, il monte sur scène au palais des congrès de Pontivy devant 700 personnes et livre la première répétition, "Lafesse en répet" de son premier spectacle, qu'il commencera à tourner en 2014-2015.

Canulars téléphoniques[modifier | modifier le code]

  • Les impostures, 1991
  • C'est pas possiiible !, 1993
  • L'album des impostures : grandiose, 1995
  • L'album des impostures : sublime, 1995
  • À fond Lafesse !, 2001
  • C'est pas possiiible, Lafesse droite - Volume 2, 2008
  • La réouverture de Lafesse, 2009

Sketchs / DVD[modifier | modifier le code]

  • Pourvu que ça dure ! / Ça recommence… (1998)
  • Plus loin dans Lafesse/Les yeux dans Lafesse (2000)
  • Lafesse à poil (2002)
  • Lafesse refait le trottoir (2004)
  • Lafesse dans la rue - Les Impostures / C'est pas possiiible (2004)
  • 'Lafesse Unique au monde.com (2004)
  • Lafesse dépasse les bornes (2006)
  • Lafesse gauche, Lafesse droite (2006)
  • Lafesse dans l'camion ! (2007)
  • Les Ledoux « enfin » (2007)
  • Lafesse aux trousses (2007)
  • Lafesse gauche, Lafesse droite - Volume 2 (décembre 2008)
  • La réouverture de Lafesse (3 novembre 2009)
  • Et Dieu créa…Lafesse (24 novembre 2010)
  • Lafesse-Noz (8 novembre 2011)
  • Lafesse-La belle paire (2012)

Apparitions au cinéma[modifier | modifier le code]

Apparitions à la télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Yves Lafesse à la place de Nicolas Canteloup cet été sur Europe 1