Jean-Vincent Brisset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Vincent Brisset, né le 20 février 1949, entré à l'École de l'Air en 1969, est ingénieur et pilote de chasse. Il a effectué une première partie de carrière en unité opérationnelle au sein des Forces aériennes stratégiques, sur SO.4050 Vautour puis sur Mirage IV, le vecteur de la force pilotée nucléaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de chinois aux Langues'O et à Taïwan, il est affecté au bureau Asie du Centre d'exploitation du renseignement militaire, puis, après l'Ecole de Guerre, devient Attaché de l'Air à Pékin. À son retour, en 1993, il devient chef du Bureau Asie Pacifique au Secrétariat général de la défense nationale, puis prend le commandement de la base aérienne de Brétigny. Après avoir été responsable des relations militaires avec l'Asie et l'Amérique du Sud à l'État major des armées, il termine sa carrière militaire le 1er août 2001 comme général de Brigade aérienne, au poste de conseiller militaire "Air" auprès du Président de la Commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat. Il totalise à ce moment plus de 3 000 heures de vol.

Depuis cette date, il est directeur de recherches à l'IRIS, spécialiste des questions de sécurité en Asie, du monde chinois et des affaires de défense. Il a été chargé de cours à Paris XIII, à l'Institut d'études politiques de Lille et à l’IRIS. Il a également été cofondateur, avec Valérie Niquet, de l'OSCA (observatoire des stratégies chinoises et asiatiques).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Il a publié

  • “La Chine, une puissance encerclée ?” PUF, Paris May 2002, (ISBN 978-2-913395-11-4) ;
  • "Manuel de l'outil militaire - Comprendre le fonctionnement des armées" IRIS éditions, 2012 ;

et participe à de nombreuses publications collectives de l'IRIS.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]