Jean-Théodore Radoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Théodore Radoux

Jean-Théodore Radoux (né le 9 novembre 1835 à Liége; mort le 20 mars 1911 à Liège) est un compositeur, bassoniste et pédagogue belge.

Élève de Fromental Halévy à Paris, il devient directeur du Conservatoire royal de Liège en 1857 en succession d'Étienne Soubre. En 1859 il remporte le premier Prix de Rome belge pour sa cantate « Le Juif errant » . Il était l'initiateur du musée Grétry à Liège.

Articles connexes[modifier | modifier le code]