Jean-Pierre Saltarelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Pierre Saltarelli

Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Pierre Saltarelli en 2011.

Activités journaliste, écrivain français
Naissance (70 ans)
Carpentras
Langue d'écriture française
Mouvement régionalisme

Œuvres principales

Les Côtes du Ventoux, origines et originalités d'un terroir de la vallée du Rhône, Avignon, A. Barthélemy,‎ janvier 2000, 208 p. (ISBN 978-2-87923-041-2)

Jean-Pierre Saltarelli, août 2012.

Jean-Pierre Saltarelli, né le à Carpentras, est un journaliste français et écrivain, auteur notamment d’ouvrages sur le vin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Saltarelli naît en 1943 à Carpentras. Lors de ses études d'histoire, il est l'un des leaders du mouvement étudiant à Avignon lors des troubles de mai 1968[1].

Le vendredi , Jean-Pierre Saltarelli, président de l'UNEF au Collège littéraire universitaire d'Avignon, et Gérard Gelas, surveillants au Lycée Mistral, apprennent l'occupation de la Sorbonne par les forces de l'ordre. Le samedi 4 mai, ils réunissent un petit groupe pour déterminer la marche à suivre. Il est décidé de proposer une grève générale des étudiants dès le lundi et une manifestation le mardi . C'est le début de la grève générale dans l'agglomération d'Avignon[1].

Il est en 1992 rédacteur en chef du mensuel viticole Cépages magazine, qui reçoit cette année-là un prix international[2], puis cesse de paraître l'année suivante[3]. Il collabore ensuite, principalement sur des sujets à caractère viticole, à différents périodiques (voir ci-dessous).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • M Beal et Jean-Pierre Saltarelli, « La commercialisation des côtes du Rhône », Cépages magazine, no 26,‎ avril 1990, p. 33-36 (résumé).
  • « Sélection du terroir : étude d'un cas particulier la délimitation de l'AOC côtes du Rhône villages », Cépages magazine, no 26,‎ avril 1990, p. 26-27 (résumé).
  • « Techniques et qualité machines à vendanger : une étude sur les résultats de la récolte mécanique dans la vallée du Rhône », Cépages magazine, no 27,‎ juin 1990, p. 30-31 (résumé).
  • « Des cachets du vin aux vins en flammes », Cépages magazine, no 39,‎ décembre 1992, p. 8-9 (résumé).
  • « La Narbonnaise des Grecs », Cépages magazine, no 41,‎ mars 1993, p. 41-42 (résumé).
  • « Le Pègue, vie et mort d'un emporion grec », Cépages magazine, no 41,‎ mars 1993, p. 41.
  • « L'héritage viticole des Grecs », Cépages magazine, no 42,‎ avril 1993, p. 12-13 (résumé)[5].
  • « Saint-Péray : les vins de fêtes », La Journée Vinicole, Montpellier, no 19195,‎ 29 décembre 1995.
  • « Les seigneurs de Cornillon au XIVe siècle », Commune de Cornillon,‎ 1997.
  • « Le vin de pays d'Oc fait un tabac », Vins magazine, no 25,‎ février 1998, p. 75-79 (résumé).
  • (it) « Il vino al tempo dei papi d'Avignone », Il Tematico, Trévise, no 17,‎ 1998.
  • « Le boom économique des vins de la vallée du Rhône », Vins magazine, no 30,‎ avril 1999 (résumé).
  • « Alsace : des vins de grande classe », Vins magazine, no 33,‎ 1999 (résumé).
  • « Vallée du Rhône : de l’appellation à la notion de cru », Vins magazine, no 41,‎ décembre 2001.
  • « Agricol Perdiguier (1805 –1875), dit Avignonnais la Vertu, compagnon menuisier et écrivain », dans Programme pour le 175e anniversaire de la mort d'Agricol Perdiguier, Sorgues, Société littéraire de Sorgues,‎ 2005.
  • « Les véritables portraits de Clément VI, Grégoire XI et des Roger de Beaufort, vicomtes de Turenne », dans Bulletin de la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, vol. 128, Brive-la-Gaillarde, Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze,‎ 2006 (présentation en ligne).
  • « Les vins des papes d'Avignon et le colica pictunum du vicomte de Turenne. », dans Bulletin de la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, vol. 129, Brive-la-Gaillarde, Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze,‎ 2007 (présentation en ligne).
  • « Dom Maîeul (909 – 994), prince de la vie monastique. Grandeur et omnipotence de Cluny en Haute Provence », La Fontaine de Pétrarque, Avignon, Société littéraire de la Poste et de France Telecom - Délégation de Vaucluse,‎ 2007.
  • « Marcus Cornelius Fronton », La Fontaine de Pétrarque, Avignon, Société littéraire de la Poste et de France Telecom - Délégation de Vaucluse, no 20,‎ 2007.
  • « Eucher (370-449), ou l'aristocratique refus de la barbarie », La Fontaine de Pétrarque, Avignon, Société littéraire de la Poste et de France Telecom - Délégation de Vaucluse, no 21,‎ mai 2008.
  • « Les tapisseries d’un recteur du Comtat, au XVI° Siècle », Études Comtadines, no 8,‎ avril 2008 (résumé).
  • « La campagne d'Italie de Raymond de Turenne (1372-1373) », dans Bulletin de la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, vol. 130, Brive-la-Gaillarde, Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze,‎ 2008 (ISSN 1148-8654, présentation en ligne), p. 87-106.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Frédéric Eldin et Robert Mencherini (Directeur de recherche), Avignon 68, à la croisée des contestations ou le mouvement de mai-juin 1968 dans l'agglomération d'Avignon et son prolongement durant le XXIIe festival : Mémoire de maîtrise d'histoire contemporaine, Université d'Avignon,‎ 1997, p. 30
  2. Cépages magazine, no  37, juin 1882, p. 3
  3. Notice BnF no FRBNF34407254s
  4. Selon la fiche consacrée à l'ouvrage par la Bibliothèque municipale de Lyon, « l'auteur a écrit ces contes truffandiers (de truffer, qui signifie se moquer en langage populaire) en reprenant certains faits historiques ou légendes de Provence et du Languedoc, ou en les inventant en s'inspirant des lieux et des personnages de ces régions. »
  5. Michel Bouvier, Les saveurs du vin antique: vins d'hier, vignerons d'aujourd'hui., Errance,‎ 2001 (ISBN 9782877722094), p. 164