Jean-Pierre Lledo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Pierre Lledo, né le 31 octobre 1947 à Tlemcen (Algérie)[1], est un cinéaste franco-algérien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Long-métrages documentaires[modifier | modifier le code]

  • Algérie, histoires à ne pas dire, 2007, 2h40. 35 mm. Couleur. Version sous-titrée en anglais. En Algérie, ce film est censuré,car en grande partie contraire à l'histoire officielle imposee par le FLN.
  • Algéries, mes fantômes, 2004, 1h46. Couleur. Version française et sous-titres anglais.
  • Un rêve algérien, 2003, 1h50. 35 mm. Couleur. Version sous-titrée en anglais.
  • Lumières, 1989, 1h50, 35 mm couleur.
  • Lisette Vincent, une femme Algérienne, 1988, 1h40, couleur.
  • L’empire des rêves, 1982, 2h, couleur, 35 mm.

Moyen-métrages documentaires[modifier | modifier le code]

  • Jean Pélégri, alias Yahia El Hadj, 2001, 57 minutes. Couleur.
  • L’oasis de la Belle de Mai, 1996, 59 minutes, couleur.
  • Chroniques algériennes, 1994, 52 minutes, couleur.

Les films précédents ont été réalisés d’après des scénarios de l’auteur.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Révolution démocratique dans le monde arabe:Ah ! si c'était vrai..., Armand Colin, 2012.
  • Le monde arabe face à ses démons : Nationalisme, Islam et Juifs, 2013.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • FIPA-2005, Mention spéciale à la 5e Biennale des films du monde arabe, Paris pour Algéries, mes fantômes.
  • 1er Prix du film documentaire pour Un rêve algérien, Montréal en 2004.
  • Bateau perdu, mention spéciale du jury au Festival d’Auxerre en 1995.
  • Les Ancêtres, Grand Prix du Festival international du film scientifique d’Alger en 1993.
  • La mer est bleue, le ciel aussi, Clé d’argent au Festival de Lorquin en 1991. Primé au Festival de vidéo-psy de Paris de la même année.
  • Jonction a obtenu le Tanit d'or au Festival de Carthage en 1988.
  • Prix d’interprétation masculine, pour L’empire des rêves, Festival de Damas en 1985.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]CV de Jean-Pierre Lledo sur le site du CNRS