Jean-Philippe Lenclos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Philippe Lenclos

Naissance 1938
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Designer, coloriste
Formation

Jean-Philippe Lenclos est un célèbre coloriste français, né en mars 1938 dans le nord de la France.

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à Béthune (Nord), il débute son parcours artistique à l'École des beaux-arts de Lille et poursuit sa formation à l'École Boulle où il étudie l'ébénisterie pendant quatre ans.

Il entre ensuite à l'École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad) de Paris et le diplôme lui est remis en 1960.

Ayant obtenu la seule bourse d'étude (de l'année) du gouvernement japonais, Il complète ses études - en 1961 et 1962 - à l'École des beaux-arts de Kyoto, où il se familiarise avec l'architecture traditionnelle et la calligraphie. Lors de son séjour, il côtoie des architectes et des designers, tels Kunio Maekawa (élève de Le Corbusier), Kenzō Tange et Sori Yanagi.

Designer-coloriste[modifier | modifier le code]

Après avoir été directeur artistique des Peintures Gauthier, il fonde en 1978 l'Atelier 3D Couleur (design et couleur) qu'il a animé pendant trente cinq ans en travaillant notamment :

Enseignant[modifier | modifier le code]

Après des projets repris dans la revue Domus (revue) et dans divers journaux de décoration - notamment Elle (magazine), Maison Française et La Maison de Marie Claire - en 1968 un comité d'étudiant sollicite Jean-Philippe Lenclos pour enseigner la couleur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad). Il enseignera sans interruption jusqu'en 2003, notamment dans le 1er cycle et en spécialisation Architecture et Art Espace.

Conférencier[modifier | modifier le code]

Il donne des conférences dans le Monde entier (en particulier il intervient fréquemment aux USA, au Brésil, au Japon, en Chine et en Corée où il est régulièrement invité)

Auteur[modifier | modifier le code]

Il a écrit de nombreux livres sur la couleur, dont certains sont traduits en anglais, avec son épouse Dominique née Saguez de Breuvery et notamment :

  • Couleurs de la France, Géographie de la Couleur, Éditions Le Moniteur (ISBN 2-281-19205-9), 1982. Dans ce livre pédagogique, il développe le concept de "géographie de la couleur", en dressant un inventaire méthodique des couleurs de l'habitat régional français  : chaque lieu géographique, par sa géologie, son climat, sa lumière, engendre des comportements socio-culturels dans le domaine de l'utilisation de la couleur, qu'il s'agisse de l'habitat ou des biens de consommation.
  • Windows of the World. W.W.Norton & cy, New York, London, 2005 (ISBN 0-393-73188-X)
  • Maisons du monde, couleurs et décors dans l'habitat traditionnel, Éditions Le Moniteur, 2007,
  • Repenser les couleurs des façades de l'habitat collectif, guide de couleurs édité par les Peintures Gauthier, 2002. Imaginée pour simplifier et garantir la qualité des choix chromatiques des professionnels de la peinture et de l'urbanisme, la méthode proposée constitue une innovation majeure. En effet, deux palettes de couleurs (25 teintes pour la façade et 16 pour les menuiseries et détails) sont développées dans chacune des 14 thématiques régionales.
  • Cité florale, itinéraire chromatique: analyse des couleurs de la Cité florale à Paris. Etude faisant partie de l'ouvrage collectif édité par l'Action Artistique de la Ville de Paris sur les Hameaux, villas et Cités de Paris, sous la direction de Béatrice de Andia 1998.

Peintre[modifier | modifier le code]

Parallèlement à son métier de coloriste-designer, jean-Philippe Lenclos a toujours pratiqué un travail de peintre.

Sa recherche est centrée sur la couleur et ses sujets de prédilection sont : les paysages, les natures mortes (et plus spécialement les fleurs).

Il comptabilise plus de 5 000 aquarelles.

Expositions monographiques (travaux et recherches)[modifier | modifier le code]

En 1972, à Tokyo (à la Ichibankan Galery), il expose une étude de synthèse sur les Couleurs de Tokyo (à la suite d'un commande passée par Masaomi Unagami, directeur du Color Planning Center de Tokyo)

En 1977 vient la première vraie reconnaissance en France via une exposition monographique (dans le département du Centre de Création Industrielle dirigé par François Barré) au Centre Georges-Pompidou, tout juste inauguré : La géographie de la couleur,

En 1978, à Lisbonne et à Porto (à la Fondation Calouste-Gulbenkian),

En 1982, à Paris (au musée des arts décoratifs de Paris) : Géographie de la Couleur,,

En 1998, à Tokyo à nouveau (à la Xsithehill Galery) : Geography of Color.

Expositions de groupes[modifier | modifier le code]

En 1967, au Salon des artistes décorateurs à Paris, exposition d'un auditorium destiné à un centre culturel. La disposition asymétrique de cet auditorium avait été inspirée par une chambre de cérémonie du thé au Japon,

En 1970, il est chargé de la couleur et de la signalétique au Pavillon de la France à l'Exposition Internationale d'Osaka,

En 1974, au Design Center (British Council) à Londres, dans le cadre de l'exposition France in color,

Oeuvres conservées au Centre de création industrielle[modifier | modifier le code]

130 œuvres de Jean-Philippe Lenclos font partie depuis début 2011 des collections permanentes du Centre de création industrielle (du Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou).

Une partie de ces travaux est exposée au quatrième niveau du Centre Pompidou dans la section "Architecture, design et couleurs"

Ouvrages monographiques sur Jean-Philippe Lenclos[modifier | modifier le code]

Trois ouvrages monographiques ont été publiés :

  • En 1989, Geography of Coulour, aux Editions San'ei Shobo, à Tokyo,
  • En 1991, Geography of Coulour, aux Editions Kukje Publishing House, à Séoul,
  • En 1999, un livre lui a été consacré par Song Jian-Ming A Colour Designer in France, paru aux Editions Shanghai people's Fine Arts Publishing House

Enfin, une thèse de doctorat en histoire de l'art :

  • En 2006, intitulée Jean-Philippe Lenclos, designer-coloriste, a été soutenue par Cloé Fontaine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Ladite thèse de 600 pages - dirigée par Gérard Monnier - est enregistrée sous la référence : 06PA010720

Distinction et prix[modifier | modifier le code]

Il a été fait Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres, par Jack Lang, Ministre de la Culture, (1981).

Le livre les couleurs de la France a reçu :

  • le prix Georges Pompidou, décerné par le Haut Comité de la Langue Française,
  • le prix 1983-1984 de "l'International Color Design" attribué par le Design Center de Stuttgart,
  • la médaille de bronze de l'exposition les plus beaux livres du monde entier à la Foire internationale de Leipzig, en 1984.

Une famille d'artistes[modifier | modifier le code]

Son père, Camille Lenclos (1903-1985), était sculpteur et créateur de mobilier religieux. Une rétrospective lui a été consacrée en 2006 à l'Hotel de Beaulaincourt à Béthune : Lefebvre-Lenclos, un atelier de sculpture en Artois, 100 ans d'art sacré 1875-1975.

Son épouse, Dominique Lenclos, née Saguez de Breuvery, tentée initialement par les Arts, est titulaire d'une Maîtrise ès lettres et du Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (CAPES) de lettres classiques. Elle a été professeur de latin et de grec et a participé activement à la rédaction des ouvrages mentionnés plus haut.

Son fils Emmanuel Lenclos (diplômé de l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art - Olivier de Serres, et de l'Institut supérieur de peinture Van der Kelen à Bruxelles) est artiste peintre et peintre de décors,

Sa fille Marie Lenclos-Long (diplômée du Royal College of Art de Londres), vit à Londres. Elle est productrice de films documentaires dans le domaine social, éducatif et le design : Pigeon films,

Son fils Martin Lenclos est diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs dans la section Art et technologie de l'image. Après avoir obtenu une bourse à la Cooper Union School of Art de New York, il s'installe à Brooklyn et fonde son entreprise : Pipture.