Jean-Paul Picaper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Paul Picaper en décembre 2014.

Jean-Paul Picaper, né en 1938 à Pau, est un politologue, essayiste et journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de cultivateurs et d'artisans des Pyrénées, Picaper étudie la philologie allemande et scandinave et les sciences politiques à Bordeaux, à Berlin-Ouest et à Paris. Il fait ensuite son service militaire dans les Forces Françaises à Berlin.

Il obtint une thèse de doctorat à Strasbourg et l'agrégation à Berlin, où il devint professeur assistant en sciences politiques à l'Université libre de Berlin. De 1976 à 1977 il fut rédacteur en chef du magazine franco-allemand Documents à Strasbourg. Entre 1977 et 2003, il fut le correspondant du journal Le Figaro en Allemagne, d'abord à Bonn, puis à Berlin à partir de 1999[1],[2]. Dès lors, il devint le correspondant des magazines Valeurs actuelles et Politique internationale[3]. Depuis 2005, il écrit régulièrement pour la Preußische Allgemeine Zeitung, souvent sur les questions d'actualité françaises.

Picaper est l'auteur de nombreux livres consacrés principalement à l'histoire et à la politique franco-allemandes, qui ont été publiés en français et en allemand. Il a écrit entre autres sur Nicolas Sarkozy, Helmut Kohl et Angela Merkel, et s'est intéressé au sort des « enfants maudits », nés de relations entre des femmes francaises et des soldats allemands pendant ou à la suite de la Seconde Guerre mondiale[4]. Son livre sur l'Opération Valkyrie fut publié en 2009 avec une préface de Horst Köhler, alors président de la République fédérale d'Allemagne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Kommunikation und Propaganda in der DDR, Bonn aktuell, 1976, ISBN 978-3879590605
  • Vers le IV. Reich : la contestation révolutionnaire en Allemagne fédérale: du gauchisme aux "cellules rouges" et au "mouvement vert, La Table Ronde, 1983, ISBN 2-7103-0139-3
  • DDR - Bild im Wandel (avec Günther Buch, Wilfrid Dissmann et Dietmar Schulz), Copress, 1985, ISBN 978-3767805552
  • Ist die deutsche Frage aktuell?, Copress, 1988, ISBN 978-3767806627
  • Streit ums Atom: Deutsche, Franzosen und die Zukunft der Kernenergie (avec Joachim Grawe), Piper, 2000, ISBN 978-3492042130
  • Die Verleumdungs AG - Wie Parteien mit Spendenskandalen Politik machen, be.bra-Verlag, 2002, ISBN 978-3-86124-560-5
  • Enfants maudits (avec Ludwig Norz), Éditions des Syrtes, 2004, ISBN 978-2845450882
  • Angela Merkel. Une chancelière à Berlin. La première femme à gouverner l'Allemagne, Gawsewitch, 2005, ISBN 978-2350130460
  • Nicolas Sarkozy und die Beschleunigung der Politik, Gollenstein, 2008, ISBN 978-3938823361
  • Berlin-Stasi, Éditions des Syrtes, 2009, ISBN 978-2845451506
  • Opération Walkyrie : Stauffenberg et la véritable histoire de l'attentat contre Hitler, L'Archipel, 2009, ISBN 978-2809800548
  • Angela Merkel, La femme la plus puissante du monde, Gawsewitch, 2010, ISBN 978-2350132341

Distinctions et prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul Picaper chez be.bra
  2. Jean-Paul Picaper stellt sein Buch "Berlin Stasi" vor (Jean-Paul Picaper présente son livre "Berlin Stasi"), Deutsches Generalkonsulat Bordeaux, 17 novembre 2009
  3. L'auteur Jean-Paul Picaper sur le magazine en ligne Cicero
  4. Michael Stürmer: "Die Kinder der Schande" - Jean-Paul Picaper und Ludwig Norz über das Schicksal deutscher Besatzungskinder in Frankreich, Deutschlandradio Kultur, 29 april 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]