Jean-Paul Louis Martin des Amoignes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Paul Louis Martin

Nom de naissance Jean-Paul Martin
Naissance
Saint-Benin-d'Azy
Décès
Nevers
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités Artiste peintre
Formation à l'atelier de Victor Chavet - Hector Hanoteau
Maîtres Hector Hanoteau

Jean-Paul Louis Martin des Amoignes est un artiste peintre français, né à Saint-Benin-d'Azy dans le Nièvre le et décédé le , à Nevers, âgé de 75 ans. Il fut inhumé à Saint-Benin-d'Azy. C'est son ami et professeur qui lui donne le surnom des Amoignes, pour le distinguer de ses homonymes et que la postérité retiendra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille bien connue dans la région de Saint-Benin-d'Azy, il est le fils de Jacques Martin (1796-1889) et de Hélène, dite Elise Marotte (1808-1883). Il a un frère menuisier, qui a 14 ans de plus que lui.

Très jeune il s'initie à la peinture auprès de Victor Chavet lorsqu'il vient à Saint-Benin et plus particulièrement au Moulin de la Guesne. Il va exercer son métier comme peintre ambulant, se déplaçant en voiture à cheval.

Hector Hanoteau passant devant l'enseigne qu'il avait peinte, s'arrête et l'invite à se rendre à Paris. Attiré par la possibilité de perfectionner son art et sur les conseils de A. Bouveault, il tente sa chance en montant à la capitale.

C'est à l'atelier d' Hector Hanoteau qu'il débute, puis chez Paul-Joseph Blanc (1846-1904). Il fait son premier salon des Artistes Français en 1881 avec une toile intitulée: Un coin de Jardin et exposera les années suivantes.

Il travaille à l'instinct, mais va étudier néanmoins le portrait, les natures mortes et les paysages auprès de ses maîtres. Il réalise ainsi un certain nombre d'œuvres signées de la main d' Hector Hanoteau, comme cela se faisait à cette époque. Il devient membre de la Société des Artistes Français.

Rentré au pays, il s'installe à Nevers et va monter successivement deux ateliers, le premier rue Creuse et le second rue Ferdinand Gambon. Il convole en justes noces le avec mademoiselle Elisabeth Wadeking (1858-1936), également artiste peintre, originaire d'Hambourg en Allemagne, bien que de parents français. Elle est spécialiste des compositions florales. Élève de Charles Monginot, elle exposera au Salon des Arts Décoratifs de Paris, ainsi qu'à la Société des Artistes de la Nièvre, à partir de l'année de son mariage, jusqu'en 1906, puis de nouveau en 1921 et 1923 et au Groupe de 1908 à 1914 puis de 1922 à 1924. Avant la Grande Guerre, elle donne des cours de dessin et compte parmi ses élèves mademoiselle Marie Combrisson[1]. Elle décéde en 1936, âgée de 78 ans.

Cette union sera pertubée par la méchanceté gratuite des populations de son entourage lors du conflit de 1914 ou il sera traité de traître.

Pierre Loire, dresse de lui le portrait suivant: «  Silhouette mince, même lorsqu'il était engoncé dans sa vieille peau de bique, chapeau à larges bords, moustaches tombantes, une éternelle cigarette aux lèvres ». Ses amis disent de lui qu'il était simple et modeste.

Traitant tous les sujets, il reste plus connus pour ses paysages à la gloire de la Nièvre. Sa peinture reste dans des tons sombres. Il présentera 72 toiles en 1923 au Salon Groupe.

Il s'éteint à Nevers, dans la misère et repose au cimetière de sa ville natale. Une plaque fut apposée vers 1950 sur la maison pour perpétuer son souvenir.

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Dessins[modifier | modifier le code]

  • S - D - Paysage de neige ; Dessin, pastel sur papier; S; Dim; H: 1001 cm × L:82 cm; (vente du 14 février 1996)

Peintures[modifier | modifier le code]

  • 1880 - Un coin de jardin ; HST; SD; Dim; H: × L: ( exposé pour son premier Salon des Artistes Français)
  • 1886 - Dans la salle de classe ; HSTS; Dbd; Dim; H: × L: (vente New York le 21 avril 2009, lot 149,
  • 1888 - Le Ruisseau ; HST; SD; Dim; H:70 cm × L:109 cm (vente Royaume-Uni, Christie South Kensington, le 29 octobre 2010)
  • 1888 - Portrait d'un gentleman ; HSP; SD; Dim; H:33 cm × L:23,5 cm (venteRoyaume-Uni le 10 octobre 1986)
  • 1889 - Après la louée à la Saint-Jean ; HST; SD; Dim; H:50 cm × L:61 cm (vente France le 19 décembre 1999)
  • 1890 - Le cabinet de l'amateur: jeune femme examinant le tableau ; HST; SD; Dim; H:61 cm × L:81 cm (vente France le 4 décembre 2005)
  • 1891 - Entre deux averses ; HST; SD; Dim; H: 98,5 cm × L:131,5 cm (vente Pays-Bas le 27 avril 1999) article dans la France Illustrée du 1 avril 1893 n°957.
  • 1893 - Les Bœufs ; HST; SDbd; Dim; H: 110 cm × L: 73 cm ( Musée municipal Frédéric Blandin de Nevers, acquisition en 1919 de Mme Marcel Hanoteau , n°InvNP. 117.
  • 1893 -
  • 1894 - Le Petit Paysan ; HST; SDbd, avec un envoi; Dim; H:38 cm × L:55 cm; (vente Delorme, Drouot, France, le 17 juin 2009)
  • 1898 - Rue du village ; HST; SDbd; Dim; H:65 cm × L: 50 cm (vente Declerck, Douai le 22 mars lot N°290.)
  • 1898 - La Revenderie ; HST; SDbd; Dim; H:81 cm × L:65 cm ( Musée municipal Frédéric Blandin de Nevers, N°Inv:NP.135; Ancienne propriét de Paul Louis Martin des Amoignes; Salon des Artistes Français de 1898. Base Joconde.
  • 1908 - Nature morte aux fruits ; HST; Sbd; Dim; H: 85 cm × L: 130 cm
  • S - D - Portrait de madame ...; HST; S; Dim; H: × L: (coll.part.)
  • S - D - Portrait de Monsieur ...; HST; S; Dim; H: × L: (coll. part.) ces deux œuvres formant un diptyque
  • S - D - Femme cueillant des fleurs avec un enfant ; HST; S; Dim; H: × L: ( exposée à la mairie de Saint-Benin-d'Anzy)
  • S - D - Paysage aux grands arbres avec personnages ; HST; Sbd; Dim; H:46 cm × L: 61 cm ( galerie Artcad)
  • S - D - Les Lavandières ; HST; Sbg; Dim; H:60 cm × L:80 cm (vente Saint-Dié, Hôtel de Ville, lot 438, le 20 juin 2010; Versailles Perrin & Royère le 20 mars 2011 & à Barbizon par Maître Deburaux le 5 juin 2011)
  • S - D - Paysage ; HSP; S; Dim; H: 13 cm × L:21,5 cm ( vente France le 2 juillet 2001)
  • S - D - Fleurs dans un vase ; HST; S; Dim; H:27,5 cm × L:13 cm (vente France le 25 octobre 1999)
  • S - D - Bouquet de fleurs ; HSC; S; Dim; H:14,5 cm × L:18,5 cm (vente France le 25 octobre 1999)
  • S - D - Panier fleuri ; HST; S; Dim; H:45,5 cm × L:70 cm (vente France le 25 octobre 1999)
  • S - D - Les Blés ; HST; S; Dim; H: × L: ( exposé au Salon de l'Hôtel de Ville )
  • S - D - Nature morte au bouquet de fleurs ; HST; Sbg; Dim; H:93 cm × L:65,5 cm ( vente Drouot)

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1879 - Salon de la Société des Arts de la Nièvre
  • 1880 - Salon de la Société des Arts de la Nièvre
  • 1881 - Salon des artistes français premier et première toile: Un coin de jardin
  • 1882 -
  • 1883 -
  • 1887 - Salon de la Société des Arts de la Nièvre
  • 1898 - Salon des Artistes Français: La Revenderie
  • 1908 à 1914 - au Groupe
  • 1919 - Salon de la Société des Arts du Nivernais
  • 1920 - Salon de la Société des Arts du Nivernais
  • 1923 - Salon du Groupe il expose 72 huiles.
  • S - D - Salon de l'Hôtel de Ville : Les Blés

Expositions, galeries[modifier | modifier le code]

  • 1895 - Exposition des Peintres Nivernais
  • 1896 à 1906 - Société Artistique de la Nièvre
  • 1921 - Société Artistique de la Nièvre
  • 1922 - Société Artistique de la Nièvre
  • 1924 - Société Artistique de la Nièvre
  • 1925 - Rétrospective à la Société Artistique de la Nièvre
Postumes
  • 1962 - Exposition des peintres et sculpteurs de l'Aiguillon au Musée d'Art Moderne de Paris du 17 mars au 17 avril 1962.
  • 1970 - Paysages du Morvan au Musée Rolin d'Autun de mai à septembre (n°41- La Revenderie)
  • 1980 - Le Centenaire de l'Aiguillon: (Les Bœufs )
  • 1984 - Peintures du XVIe siècle à nos jours des dénommés MARTIN au Kunsthalle Bern (Suisse) du 27 avril au 3 juin (n°13 p. 30)-(La Revenderie).
  • 1991 - Exposition au Musée de Cosne-sur-Loire du 1er juillet au 30 septembre 1991 Organisation de la Conservation Départementale des Musées de la Nièvre. (Les Bœufs )
  • 1998 - 1999 - Exposition LES CINQ SENS - le goût du 18 septembre au 22 février au Musée ( 4e de couverture).
  • 2002 - Cent ans de créativité du Groupe , (1902-2002), Exposition du 23 mars au 14 avril 2002 au Palis Ducal de Nevers et rétrospective au Gropue d'Émulation Artistique du Nivernais ( rétrospective de 1951 à 2001): ''Les Bœufs
  • 2003 - Exposition temporaire: Le Musée sort de sa réserve, du 22 mars au 28 juillet 2003. (La Revenderie)

Récompenses, prix[modifier | modifier le code]

Musées, monuments[modifier | modifier le code]

  • Musée municipal Frédéric Blandin de Nevers, plusieurs toiles dont : Les Bœufs -
  • Mairie de Saint-Benin-d'Azy Femme cueillant des fleurs avec un enfant
  • Bibliothèque municipale de Nevers, plusieurs dessins dont : "Chaumière sur la route de Villapourçon"

Iconographie[modifier | modifier le code]

  • Dessin Portait de Jean-Paul Louis Martin des Amoignes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Drouillet, Histoire de Saint-Benin-d'Azy , éd. Guénégaud, Paris, 1972. ( fait une présentation détaillée des œuvres du peintre, de 1881 à 1903.
  • R. Surugue, Le Nivernais et la Nièvre, 1926, t. II, p. 628.
  • Achille Millien, 1895, p. 86.
  • Jolivet, 1904, p. 56.
  • La France Illustrée, Collaborateurs: Entre deux averses de Mr Martin des Amoignes , n°957 du 1 er avril 1893.
  • Les Annales du Pays Nivernais, éd de la Camosine, n° dédié à Louis Adolphe et Hector Hanoteau reproduit page 20: La Revenderie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie Combrisson, Souvenirs, p.18.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]