Jean-Paul Hévin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Paul Hévin

Naissance 10 décembre 1957
Méral (Mayenne)
Nationalité Français
Profession Maître chocolatier

Jean-Paul Hévin est un artisan chocolatier et chef pâtissier français né en 1957 à Méral (Mayenne).

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Hévin grandit en Mayenne, de père arboriculteur. Enfant, sa mère, qui aimait cuisiner, lui apprend à faire ses premiers plats. C'est à 13 ans qu'il s'essaie à la confection de gâteaux, commençant par de simples tartes. Le moment venu de choisir son métier, Jean-Paul Hévin décide de devenir électronicien. Un heureux hasard voudra qu'il abandonne cette option, s'y étant pris trop tard pour s'inscrire au lycée de sa région. Il choisit donc de s'orienter vers la pâtisserie et la chocolaterie, et s'inscrit au lycée technique Robert-Buron, à Laval, où il obtient son CAP quelques années plus tard[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Une fois son CAP obtenu, Jean-Paul Hévin monte à Paris où il travaille aux prestigieux hôtel Intercontinental. Très vite, il se passionne pour le chocolat. En 1976 il entre à l’hôtel Nikko, et fait ses classes auprès de Joël Robuchon. Entre 1979 et 1984, il participe à de nombreux concours, et découvre progressivement le Japon, où il exercera par la suite au sein de la maison Peltier à Tokyo. Durant ces années, il multiplie les prix et récompenses diverses. À 26 ans, il obtient le premier prix international de la Chocolaterie et, trois ans après, en 1986, il reçoit le titre prestigieux de meilleur ouvrier de France, considéré comme la récompense la plus importante du métier.

En 1988, il ouvre sa première boutique, Le Petit Boulé, dans le 7e arrondissement de Paris (avenue de La Motte-Picquet). En 1990, il ouvre une boutique rue Vavin dans le 6e arrondissement et, en 1997, une boutique et un salon de thé rue Saint-Honoré.

En 1999, il crée des chocolats apéritifs au fromage (chèvre, roquefort, pont-l'évêque et époisses).

Au Japon, Jean-Paul Hévin est très connu[3],[4]. En 2002, il y ouvre ses deux premières boutiques : à Tokyo et à Hiroshima. C'est aussi l'année où il lance Hévin2, sa ligne de prêt-à-croquer du chocolat. En 2004, le quotidien économique Nikkei Shinbun classe Jean-Paul Hévin no 1 des chocolatiers présents au Japon. De 2002 à 2008, six boutiques Jean-Paul Hévin ouvrent au Japon. En mars 2008, il ouvre une boutique à Hong Kong, suivies de deux autres[5], et une à Shanghai[5] en janvier 2010.

Concours et distinctions[modifier | modifier le code]

Source[6] :

  • 1979 : médaille d'or au concours gastronomique d'Arpajon.
  • 1980 : premier prix Charles Proust.
  • 1982 : premier prix coupe de France de la pâtisserie.
  • 1983 : Premier prix international de la chocolaterie (aujourd'hui World Chocolate Masters).
  • 1984 : Premier prix vase de Sèvres offert par le président de la République au concours gastronomique d'Arpajon.
  • 1986 : meilleur ouvrier de France pâtisserie - confiserie.
  • 2003 : le Club des croqueurs de chocolat attribue cinq tablettes à Jean-Paul Hévin dans son classement des chocolatiers de France.
  • 2004 : le quotidien économique Nikkei Shinbun classe Jean-Paul Hévin no 1 des chocolatiers présents au Japon.
  • 2005 : le macaron au chocolat de Jean-Paul Hévin est élu meilleur macaron de Paris dans la catégorie « Classique ».
  • 2005 : les macarons de Jean-Paul Hévin sont primés à nouveau.

Livres de recettes par Jean-Paul Hévin[modifier | modifier le code]

  • Jean-Paul Hévin, Délices de Chocolat, éd. Flammarion, avril 2006
  • Jean-Paul Hévin, Chocolat chaud, éd. du Chêne, octobre 2011
  • Jean-Paul Hévin, Best of Jean-Paul Hévin, éd. Alain Ducasse, 2013

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul Hévin, Délices de chocolat, éd Flammarion, avril 2006
  2. François Simon, Jean-Paul Hévin, éd. Assouline, coll. « Mémoires », février 2008
  3. Véronique Guichard, « Le luxe selon Jean-Paul Hévin », 9 février 2006, sur le site luxe-magazine.com, consulté le 29 juin 2008
  4. « Auch. Chocolat show à Auch », 1er mars 2006., sur le site ladepeche.fr, consulté le 29 juin 2008
  5. a et b « Opération séduction pour les chocolatiers français en Chine », 21 janvier 2010, sur rtlinfo.be, consulté le 23 janvier 2010.
  6. « Jean-Paul Hévin... », Thuriès Gastronomie Magazine, no 209, mai 2009
  • « Guide tendances », Valeurs actuelles, 7 mars 2008
  • « Rencontre avec Jean-Paul Hévin », Résidence décoration, janvier 2008
  • « La folie du choco design », Le Nouvel Observateur, 20 décembre 2007
  • « Art de vivre : dans la tête de Jean-Paul Hévin », Le Figaro Magazine, novembre 2007
  • « Le design fond pour le chocolat », Stratégies, novembre 2007

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • [1] www.jeanpaulhevin.com, site officiel France
  • [2] www.jeanpaulhevin.com.hk, site officiel Hong Kong
  • [3] www.jph-japon.co.jp, site officiel Japon